30 juillet 2014

Racolage en Côtes du Rhône

C'est la guerre entre les coopératives des Côtes du Rhône et les négociants-vraqueurs. Les premières accusent les seconds de chercher à détourner leurs adhérents de la coopération en leur proposant des contrats d'achat de raisins en direct. 

Plus surprenant, le Syndicat Général des Côtes du Rhône et son président Philippe Pellaton semblent avoir pris fait et cause pour les coopératives. Un courrier commun du Syndicat et de quatre fédérations de coopératives a été adressé aux coopérateurs qui condamne «ces pratiques racoleuses induisant des risques de fraudes avérés et déstabilisant nos coopératives en les privant d’apports qui sont diviseurs de charge".

La surprise étant de voir un syndicat de producteurs déconseiller à ses membres d'accepter une meilleure valorisation de leur production. Mais la contradiction n'est qu'apparente, le syndicat optant pour les contrats pluri-annuels et vantant "la politique d'innovation" et "la représentation efficace" des viticulteurs par la coopération.

Les "racoleurs" visés sont les négociants Raphaël Michel et Maison Lavau.

Curieusement, Raphaël Michel a pourtant des liens anciens avec la coopération, et notamment avec la Cave de Visan, dont il exploite un site de production (Volabis).

Par ailleurs, je m'interroge: en quoi l'achat des raisins par le négoce présente-t-il plus de risques de fraudes que celui par des coopératives?

Le syndicat incite les producteurs à "se poser les bonnes questions". C'est tout à son honneur. Mais encore ne faut-il pas produire de mauvais arguments. 

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Rhône | Tags : racolage, négoce, coopération | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

28 juillet 2014

Les bulles, façon Makro

Voici ce que l'on trouve sur le site de la chaîne de magasins de Cash & Carry Makro à propos des grands types d'effervescents. Pour rappel, cette enseigne vise en priorité les professionnels (restauration, hôtellerie, collectivités).

"La différence entre cava, prosecco et champagne

Ces noms ne vous disent absolument rien ? Il s’agit des 3 plus grands vins mousseux, issus de 3 pays différents. Les différences se situent principalement dans l’origine, les méthodes de vinification et, bien sûr, le goût. Le meilleur des trois ? Pour le savoir, il faut y goûter !

Champagne, vin festif par excellence

La grande différence qui sépare champagne, prosecco et cava réside dans leur origine. Le champagne est produit uniquement dans la région de Champagne. L’appellation « champagne » s’applique donc uniquement aux vins mousseux issus de cette région. Le champagne résulte souvent d’une combinaison de 3 variétés de vin (pinot noir, pinot meunier et chardonnay). On le classe selon sa teneur en sucre. Du plus sec au plus sucré, les différents types de champagne sont : brut nature, extra brut, brut, sec et demi-sec.

Cava, meilleur champagne espagnol

Contrairement au champagne, le cava peut être produit partout en Espagne. La méthode de production du cava est pratiquement identique à celle du champagne. La classification du sec au sucré est également équivalente à celle des champagnes. Une différence non négligeable réside dans la différence de prix. Le cava est en effet meilleur marché que le champagne, ce qui explique sa grande popularité de ces dernières années.

Prosecco, vin mousseux à l’italienne

Le prosecco est un vin mousseux produit exclusivement en Italie. En italien, « prosecco » désigne non seulement le vin mousseux, mais aussi la variété de raisin qui constitue en grande partie cette boisson. Le prosecco s’impose comme la version la plus fruitée des vins mousseux précédemment cités. Il se décline en 3 variantes : tranquillo, frizzante et spumante. Le tranquillo ne contient pas de bulles, le frizzante est un semi-mousseux et le spumante pétille longtemps. Contrairement à certains champagnes ou cavas, le prosecco se boit jeune."

Je vous invite à jouer avec moi au jeu des 7 erreurs... ou tout simplement à me donner votre sentiment sur ce type de vulgarisation.

Source: Makro

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Espagne, France, Italie | Tags : mousseux, italie, prosecco, cava, espagne, france, champagne | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |