26 novembre 2014

Au Mas d'Amile

Amélie d'Hurlaborde Carceller exploite avec son frère Sébastien le Domaine d'Amile, à Montpeyroux.

Amile, c'est le nom que lui donnait son grand père vigneron - il aurait voulu un garçon.

Quelle idée! Le vigneron est donc une vigneronne, et alors?

IMG_4990.jpg

"Amile" et ses vins (Photo H. Lalau (c) 2014)

Le domaine, lui, compte 7 ha. Démarré en 2007 autour du seul carignan du grand père (80 petits ares), il s'est agrandi au fil des rachats - du grenache, du merlot, et même du terret blanc. 

Jusqu'à présent, son vin est en IGP Hérault car ni Languedoc ni Languedoc Montpeyroux n'admettent un vin à majorité de carignan. Avec l'arrivée du grenache, Amélie va pouvoir faire officiellement de l'AOP. 

Ce changement coïncide avec la construction d'une nouvelle cuverie (jusqu'à présent, Amélie travaillait dans le garage du grand père, en compagnie de son frère Sébastien, et avec l'aide de son mari Jérôme.

Vu les résultats obtenus, aujourd'hui déjà, dans ces conditions quelque peu précaires, on se dit que la concurrence n'a qu'à bien se tenir...

Espérons seulement qu'elle nous garde quelques quilles de Carignan... Comme ces deux-là: 

Vieux Carignan 2012 IGP Hérault

Les vignes ont plus de 80 ans, mais le vin est tout jeune encore.

Joli nez, bonne acidité, fin, tannins suaves, joli réglissé et mûr en finale

Vieux Carignan 2011

Joli fruit noir, profond comme la robe; la bouche est assez tannique, voire rugueuse, mais c'est cette rusticité qu'on aime, d'autant qu'elle est contenue, comme enrobée dans le fruit qui revient en finale.

23 novembre 2014

Pourquoi pas la capsule à vis, M. Val D'Orbieu?

Val d’Orbieu vient d'équiper sa cuvée Mythique d'un bouchon Hélix pour le marché néerlandais.

Ce nouveau bouchage lancé par Amorim et le verrier O-I a l'avantage de s’ouvrir sans tire-bouchon grâce à un goulot fileté.

Si le test néerlandais est réussi, le groupe l'étendra à d'autres marchés.

A tout prendre, je trouve que Val D'Orbieu aurait été mieux inspiré de choisir une capsule à vis, plutôt que de greffer sur le liège un des avantages de la capsule.

De retour d'Autriche, pays où la capsule est largement majoritaire, et sert admirablement le fruité des vins, rouges ou blancs,  j'ai eu à nouveau à déplorer quelques vins bouchonnés - trois en tout, et tous étaient bouchés liège.

00:31 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |