09 juillet 2014

Princier, ce Cahors!

cayx, cahors, danemark, henri de montpezat

Si vous voulez vous donner la peine de me suivre au château… (Photo André Devald)

Ce n'est pas tous les jours qu'on boit le vin d'un Prince, fût-il de Danemark. En l'occurrence, le Cahors du Château de Cayx, à Luzech. Mais ce n'est pas ça qui a dicté le choix de vous le présenter - plutôt le plaisir de revoir cette propriété au sommet.  

"La qualité n'a pas toujours été au niveau de la réputation", dira-t-on dans un vigoureux euphémisme. Les résultats obtenus par l'équipe de Guillaume Bardin et Alexandre Gélis, en à peine deux ans, sont impressionnants. Et pas seulement dans les cuvées de prestige.

cayx, cahors, danemark, henri de montpezat

Alexandre Gélis (Photo H. Lalau)

Bon, la cuvée Royale est époustouflante, mais un peu chère. Alors je me suis rabattu sur le Château de Cayx 2011. "Elle est issue d'une sélection parcellaire de deuxièmes et troisièmes terrasses et éboulis", m'a dit M. Gélis. J'ai fait: "D'accord", avec un air entendu qui ne trompait personne. Et puis j'ai mis mon nez dans le verre. C'était princier. Épicé, fruité (noir, bien sûr, à Cahors), avec une touche de prune; le bois était bien intégré, la bouche longue, veloutée, la finale pleine de…  noblesse, avec une touche de violette - comme si le Prince Henri avait mis une fleur à la boutonnière de son habit.

Pour une vingtaine d'euros, moi, ce jour-là, je faisais partie du Gotha... des dégustateurs.

cayx, cahors, danemark, henri de montpezat

Vu du château (Photo H. Lalau)

08:20 Écrit par Hervé Lalau dans France, Sud-Ouest | Tags : cayx, cahors, danemark, henri de montpezat | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

08 juillet 2014

La grêle en Minervois aussi

Je n'ai pas vocation à publier des bulletins météo, surtout après coup. Mais comment parler de la grêle en Bourgogne, comme je l'ai fait la semaine dernière, et pas de celle du Minervois, ce dimanche?

Alors, mes encouragements pour toutes les victimes, notamment dans les secteurs de Puichéric, Alairac, Villemoustaussou, Conques, Bagnoles ou Escales.

Je me demande toujours ce que l'on pourrait faire, en pratique, pour éviter ces dommages - comme je l'ai vu en Argentine.

00:43 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |