28 octobre 2014

Une polémique, une!

Voila ce que j'appelle une belle polémique, bien française.

"Faut-il que le journaliste ait passé du temps dans les vignes pour commenter un millésime?" Et en corollaire: 

"Faut-il savoir faire du vin pour en parler?"

Jérôme Pérez (La Passion du vin) et Michel Bettane (Bettane & Desseauve) n'ont pas la même façon d'aborder le problème, et ils l'ont exprimé de manière assez véhémente sur le blog du Grand Jury Européen.

Puis Michel Bettane en a fait une chronique sur son site.

La querelle a encore gonflé avec l'entrée en lice de copains et d'adversaires.

C'est rigolo. 

En ce qui me concerne, j'ai la même réponse aux deux questions: "ça dépend".

Voir les raisins dans les vignes et dans le conquet, parler avec les vignerons, cela peut être utile pour comprendre ce à quoi on peut s'attendre dans les cuves et dans les bouteilles. Tout en gardant à l'esprit qu'aujourd'hui, il y a bien des techniques pour sauver un mauvais millésime - et que la bouteille marquée 2014 ne contient pas forcément que du vin de 2014. 

Faut-il savoir faire du vin pour en parler? Pour moi, c'est non - à chacun son métier! Savoir comment on en fait, par contre, c'est utile, pour ne pas être à côté de la plaque, comme on dit dans la ferronnerie d'art.

Mettons-nous plutôt à la place du consommateur, demandons-nous ce qui pourra l'éclairer.

En définitive, la querelle Bettane-Pérez n'a guère d'importance. Moins, en tout cas, qu'un de leurs commentaires de vin.

00:08 Écrit par Hervé Lalau dans France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (9) | | | |

27 octobre 2014

Mort de Pierre Caslot (Domaine de la Chevalerie, à Bourgueil)

C'est avec tristesse que j'apprends de mon confrère Jim Budd la mort de Pierre Caslot, du Domaine de la Chevalerie, à Restigné (AOP Bourgueil).

J'avais rencontré de producteur haut en couleurs et aux vins pleins de sève lors d'un voyage des 5 du Vin à Bourgueil. Agé de 62 ans, il se battait depuis 4 ans contre le cancer.

Mes condoléances à ses proches.

00:12 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |