03 septembre 2016

Ouvrez les guillemets

Une article du Figaro traite de l'efficacité (plus ou moins avérée) du baclofène contre l'alcoolisme. 

C'est intéressant. Un peu orienté, mais intéressant.

Mais moi, ce qui m'intrigue, ce sont les guillemets dans le chapeau de l'article (je cite): 

Le médicament permet à un patient sur deux de revenir à une consommation d'alcool «normale», selon deux études françaises présentées samedi.

Pourquoi Mme Féour a-t-elle jugé bon de sortir ainsi le mot "normale" de son contexte?

Est-ce parce que, pour elle, toute consommation d'alcool est anormale?

Parce que tout ce qui pourrait "normaliser" la consommation d'alcool, même raisonnable, même modérée, et sous sous quelque forme que ce soit, est tabou dans les pages santé du Figaro?

Que ma consoeur me permette de citer Figaro - le personnage de Beaumarchais, dont il parait que le journal s'est inspiré un jour:

"Sans le feu du bon vin

Qui nous rallume,

Réduit à languir,

L'homme, sans plaisir,

Vivrait comme un sot,

Et mourrait bientôt."

(La Barbier de Séville, Scène II)

 

18:22 Écrit par Hervé Lalau dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02 septembre 2016

Vous avez votre CV?

Deux histoires de CV qui étonnent.

D'abord, celui d'Ignace Van Doorselaere, le futur patron des chocolats Neuhaus: il était jusqu'à présent directeur général de Van de Velde, spécialisé dans... la lingerie féminine. Auparavant, il avait exercé ses talents chez le brasseur AB InBev et chez le fabricant d'aliments pour animaux Puratos. 

Et puis, plus directement en lien avec le vin, le CV de Christian Vanier, futur directeur du BIVB, qui dirige jusqu'à présent... l'Institut Français du Cheval et de l'équitation, à Saumur.

Gageons qu'il saura reconnaître les odeurs d'écurie dans les vins!

 

10:13 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |