22 mai 2015

Une affaire

Si vous avez 285 euros, vous pouvez actuellement vous payer une bouteille de Château Lafite Rothschild 2014 (en primeur).

C'est une bonne affaire, nous disent les aficionados des crus classés: cette bouteille est environ 14% moins chère que le 2012, soit le même prix ou presque que l'inoubliable 2013 (ben oui, chez les Grands Crus, les millésimes sont soit "du siècle", soit "exceptionnels", soit "classiques". Sauf 2013 qui est inoubliable).

Sinon, vous avez aussi des vins faits, mais on navigue dans d'autres eaux.

A Cahors, à Madiran, à Montpeyroux, à Chinon, à Faugères,à Jongieux, à Gigondas, à Cornas et même à Bordeaux, on trouve des vins de moins de 50 euros à damner un saint... mais pas classés, hélas.

C.l.a.s.s.é. 6 petites lettres. Un rapide calcul digne de l'ancien BEPC (au temps où il fallait compter soi-même) me permet de vous donner la valeur approximative d'une seule de ces lettres sur l'étiquette: environ 60 euros.

Chers amis du vin et de la typographie, à vous de choisir.

08:27 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Tags : primeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

20 mai 2015

Un goût de trop peu

Sur le quai de la Gare de Lyon Part Dieu, en attendant mon train, j'ai eu l'œil attiré par ces deux pubs pour le vin d'Alsace: "Pure Expression de Nature", "Pure Expression de Terroir".

 

Alsace.jpg

Je sais la difficulté que peuvent avoir les publicitaires, en France, pour exécrer leur art dans le domaine du vin.

Tout se passe comme si, au pays d'Evin (ou de sa jurisprudence), une bonne pub de vin était une pub qui ne fait pas vendre.

Malgré tout, cette campagne me laisse un goût de trop peu. Quel est ce terroir dont on parle et qui est si pur? Quelle est cette nature et en quoi est-elle spécifiquement alsacienne?

Est-ce que j'en demande trop? Ou le but de telles pubs est-il juste d'occuper l'espace, de répondre présent, de se montrer?

08:20 Écrit par Hervé Lalau dans Alsace, France | Tags : pub alsace | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |