04 août 2016

Le prélévement à la source: en Belgique, ça marche!

Moi dont les impôts ont été prélevés à la source pendant près de 30 ans - c'est la règle pour les salariés en Belgique, j'ai dû mal à comprendre mes compatriotes français qui nous disent que c'est impossible à mettre en oeuvre en France; et aussi illégal, inégalitaire, débile, etc...

Tout ma vie de salarié durant, en Belgique, ce système a correctement fonctionné pour moi, j'ai parfois dû repayer, parfois on m'a rendu de l'argent, selon l'évolution de ma situation familiale, essentiellement (car c'est le foyer qui est la base d'imposition); mais surtout, j'ai toujours évité toute mauvaise surprise.... et je n'ai donc jamais pu dépenser plus que je n'avais de disponbile après imposition.

Alors, pourquoi tant de haine pour un procédé qui a fait ses preuves, et pas seulement en Belgique: en Allemagne, aux Etats-Unis, au Danemark, aux Pays-Bas, en Grande Bretagne...

14:45 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

02 août 2016

Parce qu'il faut bien que Lalau rie!

Bon, accord, c’est un peu facile, mais le nom du domaine est bel et bien Lalaurie.

Il se situe à Ouveillan, dans l’Aude, sur 52 ha, et propose principalement des Vins de Pays d’Oc. Il est aujourd'hui aux mains de deux soeurs jumelles, Audrey et Camille.

Pour leur vin effervescent - vin mousseux de qualité supérieure, les Lalaurie utilisent du sauvignon, à 100%, qu’elles laisse fermenter à base température, pour obtenir un vin clair; puis elles le mettent en bouteille avec une liqueur de tirage; le vin fait alors sa seconde fermentation en bouteille; fil reste 12 mois sur lattes.

Au départ, c'est un peu surprenant - on n'a guère l'habitude que l'aromatique du sauvignon (bien présente, ici, avec des notes d'agrumes et d'herbe coupée) soit mêlée aux bulles. Mais ça fonctionne. D'ailleurs, pourquoi diable ne ferait-on pas de bonnes bulles en IGP, et notamment en Pays d'Oc? Parce que ça défriserait les Crémants? Ne me faites pas rire!

Et si on laissait le consommateur en juger? Il paraît que c'est pour sa protection que l'on édicte les règles...

brut.png

 

s

07:54 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |