20 janvier 2016

La Nébuleuse Biodynamique sur France 3 Centre Val de Loire

Le lundi 8 février prochain, France 3 Centre Val de Loire consacrera un documentaire à la biodynamie.

En voici le communiqué de présentation: 

"Le monde de la production et consommation du vin est en pleine mutation et le premier film, A la source du vin, diffusé en janvier 2015, témoignait d’une rencontre entre vignerons de Loire et de Géorgie. 

Aujourd’hui Philippe Gasnier s’intéresse à une autre famille de vignerons reliés par la même pratique, la biodynamie. La vallée de la Loire est la région où les pratiques les plus régulières et les expériences les plus significatives de la biodynamique sont exercées.

Le réalisateur nous emmène à la rencontre de vignerons de Loire et ceux d’un autre vignoble en Alsace. L’Alsace peut revendiquer une antériorité sur ces pratiques, sans doute pour des raisons géographiques et de sa proximité avec l’Allemagne, pays d’où sont issus le concept et la philosophie de la biodynamie.

La biodynamie est issue d’une philosophie appelée anthroposophie. Rudolph Steiner, son concepteur en a créé les bases au début du vingtième siècle, souhaitant un projet de société nouvelle. Au delà de sa philosophie, son travail a surtout trouvé un écho important dans les domaines de l’éducation, les écoles Steiner, et dans l’agriculture. Mais Steiner n’étant pas particulièrement «amateur» de vin, ce sont ses disciples, comme Hugo Erbe ou d’autres, qui ont plus tard développé des concepts adaptés à la viticulture, et il se trouve qu’aujourd’hui c’est bien en viticulture que la biodynamie se trouve être le plus en vogue".

11:05 Écrit par Hervé Lalau dans France, Loire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

19 janvier 2016

Pas de Percée du Vin Jaune en 2017

"Il faut bien une année pour l'organiser". "L'opération doit trouver un nouveau souffle et se réinventer".

Le comité d'organisation de la Percée du Vin Jaune (40.000 visiteurs en moyenne) a donc décidé de sauter une année. L'édition 2016 (à Lons) est maintenue, bien sûr, mais la suivante n'aura lieu qu'en 2018. Le lieu est déjà choisi: L'Etoile.

On ignore si la fête deviendra définitivement bisannuelle.

Espérons qu'entre temps, les consommateurs et les professionnels ne sauteront pas une année, et continueront à penser aux excellents vins du Jura - et pas seulement les Jaunes, mais aussi les blancs, les rouges, les Crémants...

 

Percée-du-vin-jaune.jpg

15:50 Écrit par Hervé Lalau dans France, Jura | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |