13 janvier 2018

Deux Fitou du Domaine de Rochelierre

Jean-Marie Fabre est le président des Vignerons Indépendants de l’Aude

Mais surtout, c'est un vigneron de Fitou, qui a repris voici bientôt 20 ans l'exploitation familiale, le Domaine de la Rochelierre. 15 ha exploités sans pesticides depuis bientôt 40 ans.

Dans son caveau flambant neuf, il vinifie des Fitou qui, sans renier l'accent local, portent sa marque : une puissance contenue, un certain raffinement, un travail soigné.

En voici deux exemples :

Rochelierre Fitou 2016

Carignan, Grenache, Syrah, Mourvèdre sont mis à contribution pour offrir ce vin plein de sève. 

Le nez évoque la prune, les airelles, le laurier; la bouche prend des accents sauvages, mais surprend par sa fraîcheur, surtout pour un millésime aussi chaud. La finale est suave. Franchise et distinction. 

IMG_2406.jpg

Rochelierre Fitou Cuvée Noblesse du Temps 2014

L’élevage, ni le temps n’ont rien enlevé à la fraîcheur du fruité noir de cette cuvée qui évoque le Zan. En bouche, cependant, quelques belles notes de café torréfié signalent le bois, mais les tannins restent très juteux ; en finale, on revient sur la fraîcheur ; pas tant celle de l’acidité que celle de la menthe.

23:14 Écrit par Hervé Lalau dans France, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

11 janvier 2018

Les Cairanne du domaine Brusset

Le  Domaine Brusset compte 70 ha répartis entre 5 AOC: Rasteau, Gigondas, Ventoux, Côtes-du-Rhône et Cairanne. Il est aujourd’hui dans les mains de Laurent Brusset, troisième génération de cette famille vigneronne.

Cairanne, où la cave est située, est au cœur de sa gamme: Laurent en propose pas moins de 5 cuvées, tantôt d’assemblage (Les Travers, en blanc et en rouge), tantôt parcellaires (Les Chabrilles, l’Esprit de Papet). Et il n’y a rien à jeter. Au point qu’il me fut difficile de sélectionner une cuvée en particulier.



J'ai craqué pour Les Travers 2016 qui, sous l’ancien nom du domaine, assemble garrigue et terres d’Aigues, haut et bas de l’appellation en un mariage tout en équilibre – force et souplesse, fruit et épices.
Et puis, aussi, la cuvée «Hommage à André Brusset», toujours dans le millésime 2016. Encore très jeune, ce vin de raisins non éraflés est à la fois dense et très fin, très typé, avec ses notes de prune, de fumé et d’épices, et sa bouche opulente, juteuse et sapide. Il assemble vieux grenache (80 ans) et mourvèdre.

Retrouvez une sélection plus large du nouveau cru Cairanne sur le site d'In Vino Veritas


00:01 Écrit par Hervé Lalau dans France, Rhône | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |