20 août 2014

Beaujolais: le point des maturités

Je reçois à l'instant ce communiqué d'Interbeaujolais sur les maturités dans ce vignoble. 

"A ce stade, le vignoble se porte bien malgré la météo capricieuse de ces dernières semaines. Comme partout en France, les températures ont été fraîches et accompagnées d'épisodes pluvieux. Par chance, en Beaujolais, les épisodes de grêle sont restés localisés.

 Ces conditions climatiques ont ralenti quelque peu la maturation des raisins. Toutefois, la véraison avait déjà débuté dans le vignoble avant l'arrivée du mauvais temps, le rendant donc moins sensible aux maladies. A contrario, les conditions climatiques idéales du premier semestre avec des températures chaudes et un très bel ensoleillement ont assuré un très bon état sanitaire à la vigne à un stade où elle était particulièrement vulnérable, lors de la floraison notamment qui s'est ainsi déroulée dans de parfaites conditions début juin.

Au final, les bilans climatiques cumulés à fin juillet restent bons : + 1°C pour la température moyenne de janvier à juillet avec une pluviométrie proche de la normale. L'insolation reste également excédentaire sur cette période.

A noter que les maturations lentes sont souvent de qualité. La forte amplitude thermique actuelle entre la nuit et le jour favorise notamment la synthèse des anthocyanes qui donnent la couleur au vin. Cela laisse donc présager d'un beau potentiel pour ce millésime.

Aujourd'hui, la maturation continue à progresser de manière régulière. L'augmentation du degré est bonne au regard des températures assez fraîches de ces derniers jours.

Malgré les épisodes de pluie, les pH sont bas ce qui devrait permettre aux vignerons d'attendre avec sérénité le moment idéal pour vendanger les raisins à maturité optimale.

En volume, la récolte semble à ce jour légèrement supérieure à la moyenne de ces 5 dernières années avec un rendement proche de celui de 2010 à degré égal.

Dans ce contexte favorable, l'interprofession s'attend à des conditions de mise en marché valorisantes proches de celles de l'an passé".

 

15:11 Écrit par Hervé Lalau dans Beaujolais, Europe, France | Tags : 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

17 août 2014

17ème Mondial des Pinots

C'est déjà le dernier jour du Mondial des Pinots, à Sierre. Pour tout dire, je n'ai pas trop envie de partir - l'organisation est bien rodée, l'ambiance conviviale. Il n'y a pas trop de vins (1300, issus de 25 pays, avec une forte proportion de vins suisses), et donc pas trop de jurés non plus - un petit club d'aficionados.

Et pour couronner le tout, le thème est clair: les pinots.

De là à dire sur je n'ai pas eu de surprise, non. Les blancs de noirs, par exemple, m'ont étonné. Cette spécialité helvétique (on la retrouve parfois sous le nom de Dole blanche) consiste à vinifier le pinot noir en blanc. Certains sont très bons, d'autres moins, la plupart décoiffent: on ne sait pas trop pu les classer, certains, minéraux en diable, évoquent le Chablis, d'autres plus gras, le pinot gris. A mon jury, les meilleurs venaient d'Argovie.

Côté pinot noir, j'ai eu mon lot de coups de cœur - du Valais et des Grisons, mais aussi de Bourgogne, de Baden (Kaiserstuhl) et de Nouvelle-Zélande. Ce sont les 4 origines auxquelles mon jury à décerné des médailles d'or.

Dans l'ensemble, toutes médailles confondues - or et argent, ce sont les Grisons qui l'emportent. Serait-ce L'autre pays du Pinot Noir? Il faudra un jour qui j'aille voir...

Les primés au concours seront présentés lors du festival Vinea le 5 septembre en dégustation libre. Si vous y êtes, vous pourrez donc vérifier si nous avons bien fait notre boulot!

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Allemagne, Bourgogne, Europe, Nouvelle-Zélande | Tags : pinot noir | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |