08 novembre 2007

510 millions pour reconvertir la viticulture européenne

La Commission européenne a débloqué 510 millions d'euros pour un plan d'aide à la reconversion des vignobles européens, sur deux ans.

L'Espagne à elle seule en recevra 162 millions, la France 111 et l'Italie 101. 

Ce plan permettra notamment aux heureux subventionnés de planter de nouveaux cépages plus porteurs commercialement, de transférer des vignobles vers des zones plus favorables ou plus porteuses commercialement et d'améliorer les méthodes de culture et de vinification, dans un souci de meilleure rentabilité... commerciale.

La Commissaire Mariann Fischer Boel entend que ces moyens soient mis à profit pour que les viticulteurs européens "relèvent le défi de la concurrence des vins du Nouveau Monde". 

Le problème de la qualité n'a pas été évoqué. 

 

07:23 Écrit par Hervé Lalau dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

06 novembre 2007

Vins de Pays : la France persiste et signe

On s’en rappelle: à la rentrée, l’Union Européenne a refusé d’enregistrer les dénominations Vins de Pays de l’Atlantique, Vin de Pays des Gaules et Vin de Pays de Vignobles de France, car contraires au règlement européen qui exige que l’on face référence à des entités géographiques bien définies (et plus petites qu’un Etat). Mais la France n’en a cure: voilà qu’elle vient de rebaptiser son vin de pays régional «Portes de la Méditerranée» en «Vin de Pays de Méditerranée» (pour l’export, French Mediterranean Wines).
 
Les responsables européens ne devraient pas voir d’un bon œil l’annexion par la France d’une mer bordée par 6 pays de l’Union !
 
 
DownloadedFile

 
 
Quoi qu’il en soit, pour les vinocrates Français, que la géographie intéresse beaucoup moins que les maths, les Vins de Pays de la Méditerranée s'étendent sur les tous départements de la Région Provence Alpes Côte d'Azur, sur les deux départements de la Région Corse, et sur deux départements de la Région Rhône-Alpes (Ardèche et Drôme, pourtant bien distants de la mer…). 
La production est de l’ordre de 307.000 hectos, dont 56% de rouges, 27% de rosés et 17% blancs.

00:03 Écrit par Hervé Lalau dans Europe | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |