19 août 2011

Météo viticole: et chez vous?

Finies, les vacances. Après 15 jours de temps assez mitigé en Gascogne, mais acceptable, retour à la grisaille du nord.  Côté pluie, nous sommes plus que servis - des trombes d'eau sur la route entre Châteauroux et Orléans, avant hier; et des rues et des caves inondées hier à Bruxelles dans l'après midi. 

Ce qui me fait repenser aux alertes à la sécheresse lancées au mois de juin. Où en est-on? Le déficit hydrique s'est-il résorbé? Pourquoi n'en parle-t-on plus? 

Si l'on excepte l'arc méditerrannéen, on peut globalement parler d'été pourri pour l'ouest de l'Europe.

Outre la déception des vacanciers, j'aimerais bien faire le point sur les conditions climatiques dans les régions viticoles. Amis vignerons, si vous avez des infos précises dans votre vignoble (et je vous le souhaite!), merci de m'en donner. 2011 sera-t-il aussi précoce qu'on l'avait prédit? Où en sont les foyers de pourriture? Quid des traitements bio?

PS. Merci de votre fidélité: 700.000 visiteurs uniques au compteur, qui l'eut cru? Pas moi.

07:15 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Vins de tous pays | Tags : vin, vignoble, météo, europe | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

05 août 2011

En congė de la République... des blogs

Est-ce d'avoir parcouru les gros titres de la presse féminine, qui incite ces dames, non seulement à être belles, mais à se ressourcer grave? J'ai décidé de me ressourcer aussi, à défaut d'être belle. Et cela passe par un arrêt brutal de notre relation, amis du net.

Oh, rassurez vous, pas pour longtemps, juste quelques jours de farniente, de rien faire, au soleil de Gascogne - n'écoutez pas la météo, tous les jours on nous annonce du gris et tous les jours ça se lève, ça brille, ça chauffe. J'espère que les bulletins pour les pros ont plus précis et plus fiables! Parce que si j'étais vigneron à Fronton ou à Saint Sardos (ce qu'à Dieu ne plaise, ces gens-là ont une notoriété à défendre), et que j'écoutasse les bulletins nationaux, je crois que j'arracherais mes vignes pour les replanter, tiens, dans le Kent! C'est hyper tendance, le Kent, et en plus, c'est plein d'Anglais qui sont tout fiers de pouvoir enfin boire national. Et puis côté climat, dans le Kent, ça ne peut que s'arranger, à croire que le global warming est fait pour eux.

Donc, je coupe le lien pour quelques jours. Une première, depuis la création de ce blog. Mais je vois que d'autres blogueurs de vin, et pas des moindres, ne postent pas tous les jours et ne s'en portent pas plus mal! Quality versus volume, mind versus matter, etc...

Rassurez-vous, vous ne perdrez pas au change. Je continue à déguster, à visiter, je prends des notes. Je vous reviendrai en grande forme, j'espère. Et plus captivant que jamais (bon ça c'est pas difficile).

06:01 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Europe, France, Vins de tous pays | Tags : vins, vignoble, blogs | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |