15 octobre 2007

A Sonoma, et nulle part ailleurs

Cela fera sans doute sourire (jaune) les vignerons européens qui connaissent des contraintes bien plus drastiques, mais la Californie vient de promulguer une loi protégeant la dénomination Sonoma. Cette loi stipule que tout vin vendu sous le nom de Sonoma doit être issu au moins de 75% de raisins de la Sonoma. La Napa possédait déjà une législation comparable.
Les esprits les plus chagrins – dont nous ne sommes pas – remarqueront que cela laisse au moins 25% pour les autres provenances. Les producteurs de Chablis (piratés sans vergogne par les Américains) pourraient peut-être écouler leurs vieux stocks sous l’étiquette Sonoma ?

                                        (c) Hervé Lalau

19:44 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |