12 juin 2012

Mr Jobs and Mr Cook

Je suis fan d'Apple, surtout de la convivialité de ses technologies (j'ai testé Windows pendant 5 ans, merci).

J'ai du mérite, quand même, car la politique de la firme de Cupertino, Calif. vis-à-vis du vin est plutôt étrange: son site iTunes permet effectivement de télécharger des applications liées au breuvage de Bacchus, mais les avertissements qui précèdent la commande classent le vin parmi les drogues, ce qui me fait tiquer.

Quoi qu'il en soit, la première conférence de presse du groupe de l'après Steve Jobs, hier, a attiré mon attention. Je suis resté sur ma soif, car les ordis sont un peu les laissés pour compte de la nouvelle stratégie. Apple gagne beaucoup d'argent avec ses téléphones intelligents, son réseau, ses applis, mais ne se presse pas pour renouveler ses iMac. Or le mien arrive en bout de course.

Tout ceci pour dire que the times, they are a-changing. Le nouveau patron, Mr Cook, sera-t-il un comptable ou un visionnaire? Un capitaine de pédalo ou un aventurier? Trop tôt pour le dire.

Tim_Cook_2009_cropped.jpg

Tim Cook (Photo Valéry Marchive)

 

A ce stade, la boutade de Bill Murray me paraît incontournable: "20 years ago we had Johnny Cash, Bob Hope and Steve Jobs. Now we have no Cash, no Hope and no Jobs. Please don't let Kevin Bacon die".

 

17:37 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

01 juin 2012

Cogito ergo sum... fatigatus

Je me rends compte, chaque jour un peu plus, à quel point il est difficile d'être toujours "au top" de la réflexion; intéressant; convaincant; pertinent. Et aussi, à quel point les événements quotidiens de notre belle planète rendent dérisoire tout ce que je pourrai vous dire si je veux rester dans ma petite sphère de compétence.

 

Fatigatus.jpg

Photo (C) Marc Vanhellemont

 

Ce monde est-il sérieux?

Des élus du littoral atlantique américain ont déposé un projet de loi interdisant les mesures de l'élévation du niveau de la mer en Caroline du Nord, sous prétexte que le "catastrophisme n'est pas bon pour le business".

Un dictateur africain soupçonné de pratiquer la torture vient d'être désigné comme ambassadeur du tourisme de l'ONU.

Deux rabbins israéliens déclarent doctement que la Torah du Roi autorise à tuer les enfants des ennemis d'Israel en temps de guerre, "car sinon ils grandiront et nous porteront préjudice".

A Houla, en Syrie, vendredi dernier, 50 enfants ont succombé sous les balles ou les couteaux de miliciens "non-identifiés".

A Montréal, un assassin nécrophile démembre le cadavre de sa victime...

A Miami, un homme sous l'emprise de la drogue mange le visage d'un SDF...

Et ce ne sont là que quelques bribes de l'actualité de la journée. J'aurais pu en citer d'autres, du même tonneau de sang, de bile, de haine, de bêtise et d'acide...

Et je continue de vous parler de vin.

Le nouveau gouvernement français va-t-il aider la filière viticole?

Les Primeurs de Bordeaux sont-ils vraiment une affaire?

Faut-il préférer Quincy ou Reuilly?

Les concours de vins sont-ils crédibles?

La critique vineuse est-elle en danger?

Les journalistes vineux sont-ils à vendre?

Sont-ils trop chers?

Je vous laisse vous dépatouiller avec ces grandes questions; pour aujourd'hui, je me contenterai de boire à la santé du monde. Et de Frank Ribéry, qui nous parle du Touquet: "Le Touquet, c'est une ville que j'aime bien venir".

Encore un type qui a l'esprit fatigué.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Canada, Etats-Unis, Europe, France, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (24) | | | |