10 février 2014

Obama-Beyoncé: la preuve par le vin

Bon, sur l'affaire Hollande-Gayet, je me suis fais avoir comme un bleu.

Je n'ai pas de scooter, je n'étais pas à Paris, je n'ai pas d'informateurs sur place, bref, je n'ai rien vu venir.

Après, c'était difficile: reprendre les infos de Closer, c'était avoir l'air de mettre la presse de caniveau au rang des sources fiables.

Ne rien dire, sous prétexte que c'était la vie privée du Président, c'était bien vu. J'ai pensé le faire aussi, mais la position était impossible à tenir: tout le monde en parlait quand même.

Et puis ça m'a permis de passer un petit texte sur les vins de Savoie de Charles-Henri Gayet.

Mais voici qu'éclate une autre "affair": la liaison supposée entre Obama et Beyoncé. Franchement, Barack aurait pu s'arranger pour que ça ne s'ébruite pas pendant la visite de François Hollande. On va finir par croire que c'est de sa faute, qu'il a montré le mauvais exemple... Ces Frenchies, tout de même!

0ce85c52b6106ac2ad9365cd8299996b.png

L'info, selon des paparazzi bien rencardés, devrait sortir demain dans le Washington Post (une pointure au dessus de Closer, quand même). Sauf que le Post dément.

Bon, en un mot comme en 100, j'ignore si c'est vrai, et je n'en ai rien à faire. Je ne sais rien, je ne dirai rien. Demandez plutôt à la NSA.

Toutefois, un détail attire mon attention. Une correspondance troublante.

Baraka est un vin georgien de la maison Eniseli. Et vous savez où je l'ai vu la première fois? Sur Béhance (la plate-forme des arts graphiques). Baraka, Béhance. Barrack, Beyoncé. Ça ne peut quand même pas être le fruit du hasard...

PS. Vrai ou pas, j'espère seulement que les Américains ne seront pas assez bêtes pour lui casser sa baraque. 

12:32 Écrit par Hervé Lalau dans Etats-Unis, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

30 janvier 2014

Chine-Chine, c'est du rouge!

Selon une étude du cabinet IWSR pour Vinexpo, avec 155 millions de caisses, la Chine est passée en tête du classement des pays consommateurs de vin rouge dans le monde, détrônant la France (150 millions).

L'Italie arrive en troisième position avec 141 millions de caisses, les Etats-Unis en quatrième avec 134 millions, l'Allemagne en cinquième ave 112 millions.

Le plus spectaculaire, en matière de consommation de vin rouge en Chine, c'est sa vitesse de progression: entre 2007 et 2013, toujours selon IWSR, cette consommation a été multipliée par 2,75 (alors qu'elle régressait de 18% en France).

Pour faire court, les Chinois sont passés du petit livre rouge au petit litre de rouge...

Tous vins confondus (rouges, blancs, rosés, effervescents), la Chine n'est cependant que sur la 5ème marche du podium. A noter aussi que plus de 80% des vins consommés en Chine sont élaborés en Chine même; le pays est désormais le cinquième producteur de vin dans le monde.

11:00 Écrit par Hervé Lalau dans Chine, Etats-Unis, France, Italie, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |