10 juin 2009

San Valentin au cyanure: Torres lavé de tout soupçon

La police norvégienne a lavé de tout soupçon la Maison Torres, dont une bouteille de vin blanc vendu au Vinmonopolet, San Valentin, contenait du cyanure de potassium.

L'enquête policière a démontré que le poison avait été ajouté au vin après l'achat de la bouteille.

18:05 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24 mai 2009

“Estrategia Vino 2010"

Pendant que la France nomme un chargé de mission pour vérifier le suivi d'un plan de modernisation de la viticulture décidé voici plus d'un an (mais pas vraiment bien engagé, puisqu'on ne parle encore que d'un rapport sur les choses à faire), le ministère espagnol de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Alimentation met en place un plan appelé “Estrategia Vino 2010″dont l'objectif est de faire de l’Espagne - et à court terme - le leader mondial du secteur vitivinicole.

Pour l'Espagne, le constat est clair: les grands pays traditionnels du vin ne dominent plus le marché et ils n'ont pas su exploiter les nouveaux segments de production. Considérant ce marché comme stratégique, le pays du Rioja et du Jerez entend redéployer son secteur vins sur la base de 4 piliers:

-Amélioration de la compétitivité de la "chaîne de valeur"
-Professionnalisation des acteurs
-Meilleure identification de la demande
-Aide au développement de l’entrepreneuriat dans le secteur vitivinicole, suivant une logique d’innovation et de réponse à la demande.

Concrètement, le plan prévoit des politiques pour le développement de nouvelles technologies dans le secteur vitivinivole, pour une viticulture plus respectueuse de l’environnement, et pour la promotion du vin auprès des consommateurs nationaux à travers l’innovation et une meilleure communication.

En outre, une plateforme de dialogue entre les différentes institutions du secteur est mise en place, ainsi qu'un observatoire du marché mondial du vin.

Tous les acteurs nationaux, privés comme publics, sont appellés à soutenir ces objectifs.

Pas bête, n'est-ce pas? D'autres pays pouraient s'en inspirer. A condition qu'ils considèrent le vin comme un secteur au moins aussi stratégique que les antidépresseurs...

 

 

00:04 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |