09 mai 2010

Précision

Juste une petite phrase que j'ai mise en exergue de ma présentation au Congrès de Guadalajara - pour ceux qui croient encore à l'avenir de la presse, et notamment celui de la presse du vin:

"La précision est la politesse de l'homme de lettres" (Jules Renard).

C'est beau, non? En attendant, lors de ce même congrès, on nous a appris que l'an dernier, 3.000 postes de journalistes avaient été supprimés en Espagne, soit 10% des effectifs.

Ca aussi, c'est précis.

11:19 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Tags : journalisme | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

06 mai 2010

Nécessité et actualité de la presse du vin

Ce midi, je pars pour Guadalajara, où je participe au Cinquième Congrès International de la Presse et du Journalisme Spécialisé.

J'y ferai un exposé sur - je vous le donne en mille - la presse du vin et de la gastronomie, aux côtés de Gonzalo Sol, d'Antonio del Abril et de Miguel Angel Almodovar.

J'aurai l'occasion d'y développer quelques idées dont je vous ai donné la primeur.

Guadalajara

Sacré programme!

 

Non, la presse du vin n'est pas composée que de pique-assiettes, de copains et de coquins.

Bien sûr qu'il y a des parents qu'on évite dans cette Grande Famille. Mais n'est-ce pas comme ça dans toutes les corporations? Bien sûr qu'il y a des grenouilles qui se font plus grosses que la maison du boeuf, des réputations usurpées, des incompétents, des faux prophètes, des prostitués; et puis des éditeurs budgétivores qui confondent publis et reportages, dossiers de fond et caisse enregistreuse, fréquentation et copinage. D'où la propension de certains communicants à classe les journalistes dans la catégorie "femme à journée".

Je pense que le lecteur n'est pas dupe, ni de l'emphase, ni de la vanité, ni des compromissions.

Parallèlement, bloggeurs amateurs et autres aficionados nous mettent la pression; je pense que c'est une chance pour nous. Celle de nous distinguer par une nouvelle éthique (oh, en toute modestie!), une nouvelle exigence de qualité.

Non, la presse du vin n'est pas morte, elle doit juste se réinventer...

 

 

 

 

02:30 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Tags : presse, deontologie | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |