08 mars 2013

"Mes" femmes du vin

Journée de la Femme oblige, les journaux regorgent d'articles à la gloire du beau sexe. Et ce n'est pas moi, père de deux filles, qui gâcherai ce beau tableau. Vivement l'égalité... surtout du côté salarial!

Mais je profite du buzz de l'événement pour saluer ici six femmes du vin que je viens de cotoyer au cours des Vinalies, à savoir Béatrice Da Ros, Pilar Rodrigo, Anissa Djani, Maria Tzitzi, Isabel Mijares et Christine Chaminade.

Elles sont la preuve vivante, vivifiante et vinifiante que les femmes ont toute leur place dans le monde du vin.

Qu'elles fassent du vin ou qu'elles portent la bonne parole du vin, elles n'ont rien à envier aux hommes.

Bravo les filles, et continuez! Pour moi, la bataille sera gagnée le jour où personne ne remarquera plus que vous êtes des femmes, qu'on ne parlera plus de vin de femmes ni de vin pour femmes, mais que tout le monde aura le visage humain que vous donnez au vin et à la vie.

femme, vin, journée de la femme

 Maria Tzitzi

 

13:50 Écrit par Hervé Lalau dans Algérie, Espagne, France, Tunisie, Vins de tous pays | Tags : femme, vin, journée de la femme | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

25 février 2013

Afortunadamente hai Findus!

Toujours la même chose, mais en Gallego pour mon copain Luis Paadin...

Recibido de un amigo que prefire manter o anonimato por razóns de anonimato (que eu respecto, David!), este aforismo marabilloso que ten o dobre mérito de estar totalmente arraigada nun tema, desafiando a nosa experiencia cotiá e, ao mesmo tempo, tan ten un valor atemporal existencial, filosófica, mística, que transcende as relixións, culturas, tabús, de Vincennes a Epson través Chantilly ...

Ben, en suma, en poucas palabras, sen máis delongas, a cita en toda a crueza a súa:

"Cando eu era mozo, se dixo:" comer carne, ti has de ser tan forte como un touro!"

Agora entendo que estou colgado como un cabalo ...!

Afortunadamente hai Findus! "

Orixe descoñecida - intermediarios demais, por suposto...

PS. On notera que chez nos amis Galiciens, qui ne manquent pas de cojones, le boeuf devient un taureau...

14:10 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, Pour rire | Tags : findus, galicia, tauro, cabalo | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |