16 septembre 2013

Cette année encore, en Roussillon, les vendangeurs sont Espagnols

Crise économique oblige, depuis l'an dernier, ils sont des milliers d'Espagnols - surtout Andalous - à passer la frontière pour venir faire les vendanges dans les Pyrénées Orientales.

Une situation qui peut surprendre quand on connaît le taux de chômage dans le département (plus de 15% de la population active).

Mais selon certains vignerons employeurs, les vendangeurs espagnols sont plus motivés. Bon nombre de locaux, eux, renoncent après avoir fait le nombre d'heures nécessaires pour pouvoir retoucher les allocations de chômage.

Mais en Espagne, ces allocations sont de plus en plus faibles et de plus en plus limitées dans le temps.

20:09 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, France, Roussillon | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23 août 2013

Des vendangeurs espagnols reviennent dans les vignes espagnoles

Au risque de faire "ancien combattant", j'ai connu le moment où, notamment en Alsace, en Champagne et en Bourgogne, les vendanges étaient faites par des locaux, épaulés d'étudiants venus des grandes villes proches, voire de clients passionnés.

Ces dernières années, ce sont plutôt des vendangeurs polonais, slovaques, roumains, bulgares ou même turcs que l'on voit dans les vignes.

"Trop dur de vendanger", "Pas assez bien payé" entend-on dans la bouche de pas mal de jeunes français (je pense aux jeunes parce que c'est vrai que c'est un boulot où il faut la santé).

Du côté des employeurs potentiels, on évoque aussi parfois le code du travail.

Voila qui peut choquer quand on sait le nombre de chômeurs en France, notamment chez les jeunes.

Mais plutôt que de faire de l'économie de comptoir, je porte à votre attention le fait suivant: en Espagne, les jeunes et même les moins jeunes retournent aux vendanges.

Dans ce pays, où le chômage touche plus d'un actif sur quatre (et même plus d'un actif sur trois dans certaines régions), cette année, bon nombre de vendangeurs marocains ont été remplacés par des locaux. On me rapporte aussi que plus de jeunes vendangeurs espagnols proposent leurs services dans le Sud de la France.

Et vous amis vignerons, qu'en pensez-vous?

 

 

09:33 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |