10 mars 2014

Marc Vanhellemont: "Un liquide qui fait appel à nos sens"

J'aimerais partager avec vous une petite citation de mon collègue ami Marc Vanhellemont, parce qu'elle me plaît bien. Parce qu'elle lui ressemble bien, et quelle illustre parfaitement, avec ses mots à lui, ce qui je pense du vin en général et de mon métier en particulier..

"Tu aimes ou tu n’aimes pas le vin espagnol, pas grave, ici on est en dehors des normes, des standards, des a priori, tu seras surpris et tu diras "ouais, super" ! Ou au contraire, tu te demanderas ce que tu bois et tu détesteras. C’est ça le vin, un liquide qui ne laisse pas indifférent et qui fait appel à nos sens et à notre culture (en principe)."

Plus si affinités, vous pouvez aussi lire son article complet sur Méntrida, rien ne vous en empêche, il suffit de cliquer ICI.

Attention, quand même, vous pourriez devenir accros... Sortir des sentiers battus, des crus rebattus, des classements, laisser vos sens vous guider...

IMG_2270.JPG

Le grand Schtroumf a bien parlé

00:02 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Espagne, Vins de tous pays | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09 mars 2014

Lanzarote, vedette espagnole des Vinalies

Dans la catégorie "surprises" des Vinalies 2014 (une catégorie non officielle mais qui en vaut bien une autre), je range les 6 médailles (dont deux d'or) attribués aux vins de la petite île espagnole de Lanzarote.

Toute proportions gardées, c'est un peu comme si la Corse en avait obtenu 30.

D'autant que ces médailles récompensent des spécialités desquelles les dégustateurs, même professionnels, sont peu familiers; la Malvasia, en blanc sec ou doux; le Listan Tinto, en rouge.

Sans oublier un terroir vraiment singulier; volcanique et tellement venteux qu'il faut abriter les plants de vigne dans des trous ou derrière des murets.

canaries, lanzarote, el grifo

El Grifo "Canari"

Un coup de chapeau tout particulier à la maison El Grifo, qui remporte 4 de ces 6 médailles, dont une grande médaille d'or pour son blanc "Canari", qui assemble trois millésimes... et pas n'importe lesquels: 1956, 1970 et 1997. Un vin vraiment exceptionnel - j'ai dégusté - puissant, volumineux, suave et pourtant vif, avec des notes d'orange qui rappellent sa robe. Sucre résiduel: 90 g.Un seul mot: maravilloso.

 

00:29 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Tags : canaries, lanzarote, el grifo | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |