23 novembre 2017

Electrique, ce fino!

Le Toro Albalá Eléctrico Tres Fases Fino en Rama (c'est son petit nom) est un vin pour connaisseur. Le Pedro Ximenez est surtout utilisé en doux – c’est lui, souvent, qui vient édulcorer les cuvées les plus sucrées de Jerez. Mais ici, Toro Albalá (une des grandes références de Montilla-Moriles), nous le propose en fino. Il y a donc un très intéressant contraste entre le nez, qui évoque le raisin de Corinthe et l’abricot, nous lançant sur la piste d’un vin passerillé, et le goût en bouche… «sec de chez Sec».
La longue finale, avec ses jolies notes de fruits secs et de curry, vaut aussi le détour…

8acd1ecfd918a10f5b18e138096b2347-e1440107316625.jpg

Plus d'info: Toro Albalá

20:05 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

09 octobre 2017

Bord’eaux Inférieur

Lhumour na pas sa place sur les étiquettes de vins, quand il peut faire de l’ombre aux sacro-saintes appellations: un domaine viticole situé sur une île de la Gironde, le Domaine Léandre-Chevalier vient d’en faire l’expérience.

Ce domaine commercialise une cuvée « Monopole du Bord'eaux inférieur », vendue chez Monoprix. La référence au bord de l’eau et n’est pas fortuite, puisque le domaine est situé sur l’ile de Patiras, face à Blaye. Tout en bas des pentes…

Le jeu de mot était donc tentant. Mais pour le directeur du syndicat viticole des AOC Bordeaux et Bordeaux supérieur, Florian Reyne, "Même s'il y a un jeu de mots, on voit bien que l'utilisation de l'expression "Bord'eaux" est de nature à induire le consommateur en erreur. C'est un élément qui est constitutif d'un dénigrement de l'appellation".

L'INAO a donc fait appel à la répression des fraudes pour constater l'infraction et faire retirer les bouteilles.

Pendant ce temps-là, les rayons «vins de pays» peuvent accueillir des vins espagnols sans IG et des boissons désalcoolisées à base de vin en toute impunité.

IMG_1432.jpg

09:18 Écrit par Hervé Lalau dans Espagne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |