05 février 2013

Henry Tang Burgundy Collection at Christie's Hong Kong

Ce midi, j'ai reçu ce communiqué de Christie's Hong Kong, que je m'empresse de partager avec vous.

Pour son intérêt propre, un train sec, et aussi parce qu'il montre à quel point Christie's Hong-Kong s'intéresse à moi.

Et oui, c'est ça, la gloire! Il y en a qui pensent que la gloire, c'est d'être acclamé à Bamako, de passer Premier Grand Cru  Classé A, de vendre des maillots de foot à son nom ou d'organiser des soirées bunga-Bunga! Mais moi, je vous le dis, la vraie gloire, c'est quand Christie's Hong Kong vous met dans sa liste de contacts email.

Mais voyons le communiqué...

"This spring, embark on a vinous journey with Christie's two-day auction of wines from The Henry Tang Collection. Taking place on March 15 and 16 with an exclusive focus on Burgundy, the sale offers 810 lots and is estimated to realize in excess of HK$29 million.
 
A fine wine enthusiast and experienced collector, Henry Tang's love for wine began over 30 years ago. Besides his long career in business and politics, Tang has spent half of his life visiting vineyards all over the world and searching for ideal bottles. One of Tang's earliest and greatest loves is Burgundy, and he has traveled back to the revered region many times in the past decades. Despite the limited supply and the lasting high demand for Burgundy wines, Tang still managed to assemble a diverse Burgundy collection through his passion and persistent pursuit..."

Voila, amis collectionneurs, vous savez à peu près tout. Pour le reste, contactez Luyang Liang chez Christie's, ou mieux, passez la voir en rentrant du bureau. Je vous donne son email: ljiang@christies.com

Dites bien que vous venez de ma part.

image.php.jpeg

Un Tang peut en cacher un autre

PS. Je ne pense pas qu'il y ait de rapport entre ce Tang et le jus d'orange déshydraté de Kraft. Et j'espère bien que ses Bourgognes ne le sont pas, déshydratés...

15:52 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, Chine, France, Pour rire | Tags : tang, bourgogne, collectionneurs, christie's | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

24 décembre 2012

Quel est le féminin de "Gourou" en mandarin?

Vous connaissez Debra Meiburg? Moi non plus. Pourtant, je devrais. C'est une des "Most Powerful Women In Wine" selon le magazine Drinks Business.

La traduction littérale serait "une des femmes plus  puissantes du vin"; je proposerai plutôt "une des femmes les plus influentes du vin".

La dame écrit des livres, anime des émissions sur le vin à Hong Kong - à ce titre, elle aurait beaucoup fait pour développer l'intérêt des consommateurs asiatiques pour le vin. Qui s'en plaindra?

Je ne vois pas trop ce qu'apportent de telles listes, établies selon le sexe de la personne. D'autant qu'aujourd'hui, certains pays proposent des fiches d'immigration avec trois propositions: homme, femme ou sans opinion.
S'il faut demain faire la liste des "sans opinion les plus puissants" ça va être délicat.
Mais je m'éloigne du sujet.

debra_meiburg_mw.jpg

La photo officielle de Debra Meiburg, MW


Voilà donc une dame que je ne connais ni de nom, ni des lèvres ni des dents, et qui compte parmi les personnalités les plus influentes du vin. Le genre de gens dont une petite chronique sur l'intérêt du petit verdot dans les assemblages bordelais peut faire changer tout l'encépagement entre Pomerol et Pessac. Dont un seul petit papier peut faire décoller les ventes de Picpoul à Bornéo.

C'est aussi cette femme qui doit dire le vrai, faire autorité, orienter la production... Quelle responsabilité!

N'étant ni femme ni puissant, je suis content d'échapper à cette notoriété...

07:00 Écrit par Hervé Lalau dans Chine, Pour rire | Tags : gourou, wine, vin, asie, meiburg | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |