16 janvier 2009

Bons baisers de la Colchagua

Ca y est, je suis au Chili. Je vous écris de Chimbarombo, aux portes de la Colchagua.

Après les frimas européens, c'est drôle de sentir sur sa peau de chaud soleil chilien.

De Santiago, nous avons pris la direction du Sud, l'autopista se fraie un beau chemin entre les premiers contreforts des Andes, à gauche, et les cultures de la plaine centrale. Il y a des vignes, bien sûr, mais aussi pas mal de maraichages et de fruitiers. Ah, les pastèques, ici, c'est autre chose!

A une bonne heure et demie de Santiago, je me suis arrêté chez Cono Sur.

Cono Sur

Cono Sur (Photo H. Lalau)


La cave s'est fait une réputation, voici deux ans, parce qu'elle a été la première 100% compensée carbone au monde. Ce qui nous fait une belle jambe, vous l'avourez. Oui, mais derrière la communication, il y a un réel engagement environnemental, que j'ai pu mesurer, d'une part par les efforts dans le domaine cultural (une bonne partie du vignoble est maintenant exploité en bio, ce qui n'est pas si courant au Chili); et de l'autre, par le nombre de vélos rangés près du chai. Car sur le site de vinification de ce groupe (qui traite les raisins de tous les vignobles du groupe, de Limari à Bio-Bio), tout le personnel se déplace à vélo. On retrouve d'ailleurs une bicyclette sur pas mal des étiquettes de la maison.

Cono Sur, c'est aussi un peu l'illustration du Chili viticole qui bouge. A côté de la superbe maison coloniale nichée dans son écrin d'eucalyptus, on trouve maintenant un chai rempli de petites cuves ouvertes, conçu pour traiter des séries limitées (notamment les raisins de Leyda), et un bâtiment en construction, qui accueillera bientôt les pinots noirs reserva, vinifiés sous la double férulle d'Adolfo Hurtado et du très bourguignon Martin Prieur.

Car pendant la crise, Le Chili continue d'investir!

 

11:06 Écrit par Hervé Lalau dans Chili | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 janvier 2009

Me voy a Chile

Ca y est, ce soir, je pars pour le Chili, non pas pour le Dakar, mais pour un périple vineux qui me conduira dans la plupart des vignobles du pays. C'est mon premier voyage au pied des Andes, alors j'ouvrirai grand les yeux et les papilles.

J'essaierai autant que possible de partager avec vous mes découvertes, au fil de mes étapes, et ce jusqu'au 22 janvier. Je croise les doigts pour avoir à disposition de bonnes connexions internet.


Ces étapes, les voici:

 

15 & 16/1: Cachapoal & Colchagua

17/1: Maule & Curico

18/1 Santiago

19/ et 20/1: Casablanca & Maipo

21/1 Aconcagua

22/1 Elqui & Limari

 

Je vous ai mis ci-joint une petite carte. Juste pour vous donner une idée de l'échelle, il y a pas loin de 500 bornes entre Santiago et La Serena. Heureusement, on ne visitera pas les caves par ordre alphabétique...

 

Hasta luego!

 

Chili CARTE

 

 

09:54 Écrit par Hervé Lalau dans Chili | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |