01 mars 2010

Gros dégâts pour le Chili viticole

Quelques nouvelles du vignoble chilien. En vrac (c'est le cas de le dire), il y a les chanceux, comme Errazuriz, dont la région principale, l'Aconcagua, a été relativement épargnée, de même que les autres bodegas du Nord du pays, à Limari ou Elqui.

Et les moins chanceux, comme La Vina, dont les citernes à la Sagrada Familia sont par terre, ou encore Casa Silva et Viu Manent, qui auraient perdu jusqu'à 80% de leur production. Les caves de Curico, de Maule et de Colchagua sont les plus touchées.

Et puis d'autres, encore, entre les deux, comme Marnier Lapostole, dont les installations à Cunaco ont été dévastées, tandis que celle du Clos Apalta, creusées dans la roche, ont été préservées.

Par ailleurs, bon nombre de maisons se demandent à présent où loger la récolte 2010.

Le tremblement de terre ne sera pas sans conséquences sur l'économie du vin au Chili même, et au-delà, compte tenu de la concurrence internationale.

 

Chili CARTE

21:18 Écrit par Hervé Lalau dans Chili | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Message personnel (2)

Par mon ami Bernard Sirot, j'ai reçu des nouvelles rassurantes de Louis Havaux et de son épouse, qui passaient des vacances près de Talca, tout près de l'épicentre du tremblement de terre de samedi au Chili. Ils sont sains et saufs. J'en saurai plus à leur retour, prévu pour le 6 mars (si l'état des infrastructures le permet).

Nouvelles rassurantes également de Soizic Grimault et de Patricio Tapia, mes contacts au Chili. J'ai une pensée pour tous les vignerons visités lors de mon passage dans ce pays, et particiulierement à Curico et Maule, régions très touchées par le séisme.

07:15 Écrit par Hervé Lalau dans Chili | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |