15 février 2012

Que pèse la France du vin et des spiritueux à l'export? 41 Airbus A380!

Selon les chiffres publiés par l'Union Européenne, avec une récolte 2011 de quelque 50 millions d'hectolitres, en hausse de 11% sur l'année précédente, la France a repris la tête du classement des producteurs européens de vin. Dans le même temps, son éternel rival, l'Italie, a vu sa production diminuer de 17% à 42 millions d'hectos (notamment à cause des arrachages). L'Espagne arrive en troisième position, à 36,5 millions d'hectos (- 9%).

Ces évolutions à la production devraient se traduire par une légère hausse des prix à la production, entre 5 et 10%. Une hausse qui sera bienvenue pour les producteurs, après 3 années de vaches relativement maigres.

La production cumulée des 16 pays producteurs de l'Union Européenne est elle en légère baisse (-2%), à 160,3 Mhl.

800px-A380-841_MSN04_19-10-2010.jpg

Les vignerons français, plus forts que l'A380...

AAA plutôt qu'ANPAA

En 2011, les exportations de vins et spiritueux français ont dépassé les 2,44 milliards de bouteilles, pour un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires (en hausse de 10,5%). Soit l'équivalent de 41 Airbus A380.

Voila qui nous rend fiers, nous, journalistes du vin, de contribuer à l'essor économique et à la balance commerciale française. Encore un petit effort de la part des Pouvoirs Publics - un peu moins de pinaillage au CSA, un peu moins de publicité pour les thèses de l'ANPAA, et la France regagnera peut être son AAA...

Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Cognac

Quatre origines représentent 70% des ventes à l'export:  Bordeaux, Bourgogne, Champagne et Cognac (l'alcool charentais, à base de vin, représente les deux tiers des exportations de spiritueux français, soit 3,1 milliards d'euros).
Le Bordeaux représente 16% des exportations en volume et 29% en valeur. Le Champagne représente 8% des volumes mais 31% de la valeur.

Merci la Chine!

Les États-Unis constituent toujours le premier marché à l'exportation des vins de l'Hexagone, avec des ventes de  avec 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2011.

Ils précèdent le Royaume-Uni et la Chine - ce dernier pays a vu ses ventes exploser: +52% en un an, à 857 millions d'euros de ventes. L'Asie reste donc bien notre plus grosse zone de croissance.

11:37 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Charentes, France | Tags : france, export, vin, vignoble, économie | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |

20 décembre 2011

Kim Jong Il, bienfaiteur du Cognac, est mort

Vous savez qu'il y a des gens qui regrettent déjà Kim Jong Il, récemment rappelé au paradis communiste qui n'existe pas?

Je ne parle pas des généraux séniles qui lui faisaient office de cour. Ni aux enfants élevés dans son culte. Ni à son peuple éploré versant des larmes de crocodiles et se serrant la ceinture d'un cran supplémentaire.

kim yong il,cognac,vin,vignoble,alcool

Le Soleil de Ricard? Non, celui de Martell et d'Hennessy

Non, je veux parler des producteurs de Cognac, et notamment  de Mah-tel et de He-Ne-Ssy  - pardon, de Martell et d'Hennessy, auxquels, selon le Washington Post, il achetait jusqu'à 800.000 dollars du noble alcool charentais... par an. Sans doute pas du trois étoiles ni du VSOP. Minimum XO, je dirais.

Pas en direct, non, car le pays étant totalement fermé aux produits décadents du monde capitaliste, ces alcools de prix devaient passer en toute discrétion par la Chine, à moins que ce soit par les valises diplomatiques.

L'exemple vient d'en haut, même dans les pays totalitairement égalitaires.

La cave du Guide de la Révolution nord-coréen ne contiendrait pas moins de 10.000 bouteilles de grands vins.

Je le subodorais sans pouvoir le prouver, maintenant c'est fait: ce n'est pas parce qu'on se paie des grands crus qu'on est forcément un type sympathique.

23:01 Écrit par Hervé Lalau dans Charentes, Pour rire | Tags : kim yong il, cognac, vin, vignoble, alcool | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |