12 novembre 2008

«Le Taittinger»

Perpétuant l’œuvre gastronomique de Pierre Taittinger, auteur de l’Almanach des Gourmands et membre de l’Académie gourmande, la marque rémoise organise depuis 1967 un prestigieux concours culinaire, le «Prix Culinaire International Pierre Taittinger», alias «Le Taittinger». Joël Robuchon en a été un des premiers lauréats. En 1969, année sensuelle s’il en fut, c’est Camille Lurkin, de la Villa Lorraine, qui se le voyait remettre pour une poularde de Bresse poêlée  d’anthologie.
Le dernier prix en date a été attribué à David Sauvignet, chef de cuisine à «La Rotonde», restaurant trois étoiles du luxueux hôtel Beau Rivage de Lausanne. Heureux Suisses !

La dégustation qui soutenait le concours portait sur les cuvées Brut Réserve, le Prestige rosé, le Taittinger demi-sec et les Folies de la Marqueterie. Et comme Taittinger n'a pas pour habitude de faire les choses à moitié, le prix est doté -notamment- d’un Mathusalem de Taittinger.

 

Taittinger

Pierre Taittinger

12:00 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

10 octobre 2008

Les ventes de Champagne en baisse de 2 à 3% en 2008

Les bulles, pas plus que les arbres, ne montent jamais jusqu’au ciel.

Selon le Comité interprofessionnel des vins de champagne, qui se base sur les chiffres arrêtés au deuxième trimestre 2008, les ventes de champagne devraient être de  334 millions de bouteilles en 2008.  Soit 3% de moins qu’en 2007, année record il est vrai, avec 338,7 milliosn de cols.
«Pas de quoi s’alarmer», pour Daniel Lorson, directeur marketing du CIVC.
Mais ce qui est plus inquiétant, c’est la baisse continue des ventes aux Etats-Unis (22% sur les 6 premiers mois de 2008, après une baisse de 6% l’an dernier).
Les expéditions vers l’Union Européenne sont presque stables (-0,8%). Les marchés émergents (Russie, +35%), Hong Kong (+9%) et l’inde (+49%) sont mieux orientés ; c’est d’autant plus  important qu’ils génèrent une belle rentabilité. Est-ce ce qu’on pourrait appeler une Champagne à deux vitesses ?

10:31 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |