07 janvier 2009

Indage change de nom

C'était une des plus belles farces de la planète vin: le plus gros producteur de vin en inde s'appelait jusqu'ici très officiellement "Champagne indage"- un héritage de ses glorieux débuts, qui remontent à l'invention par la firme de la marque "Champagne Pompadour", un mousseux 100% indien.

Cette entorse au droit des dénominations avait de quoi faire enrager les juristes du Comité des Vins de Champagne - l'injure était autrement plus grave que celle des petits vignerons du Champagne suisse! 

Est-ce l'obstination des avocats champenois qui a fini par payer, ou bien faut-il y voir un geste de bonne volonté de l'Inde dans le contexte d'une guerre des tarifs douaniers, qui est remontée jusqu'à l'OMC - toujours est-il que Champagne Indage a décidé de se débaptiser. Depuis la fin novembre, le groupe s'appelle donc tout simplement Indage, selon le registre du commerce du Maharashtra.

 

08:09 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

07 décembre 2008

Ach, Boire au sein de Claudia…

Le styliste Karl Lagerfeld a conçu autour de son égérie Claudia Schiffer une œuvre qui intéressera particulièrement les amateurs de Champagne, et notamment ceux de Dom Pérignon.
Renouant avec une tradition qui remonte à la Pompadour (d’autres évoquent Marie-Antoinette, mais plus personne ne peut guère vérifier), il a moulé une coupe de Champagne sur le sein du mannequin allemand.
L’œuvre de la nature s’est ainsi muée en oeuvre d’art, la peau diaphane de Claudia en fine porcelaine.

Flanquée, pour faire bonne mesure, de 3 répliques de bouteilles de Dom Pérignon en porcelaine, l’oeuvre co-signée des deux partenaires (après tout, elle a fourni le sein) est vendue avec une bouteille de Dom Pérignon Oenothèque 1995, aux alentours de 2500 euros, dit-on. Un prêtre qui honore le sein, c’est dans la nature des choses.

Mais, me direz-vous, en ces temps de crise financière, est-ce un bon investissement ? Pas pire que les actions de la Fortis voici quelques semaines. Et puis, boire son Dom Pérignon au sein du plus joli cru d’Allemagne, ça n’a pas de prix.

 

claudia

12:17 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Tags : vin, top model, sexy | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |