29 janvier 2010

Vranken-Pommery touché par la crise - mais moins que les autres

Le chiffre d’affaires du groupe Vranken-Pommery a baissé de 6,5 % en 2009, à 267,3 millions d’euros; et ses volumes de ventes de 1,3%. C'est mieux que la moyenne du marché du Champagne, en baisse de l'ordre du 12%; Vranken ayant pu stopper l'hémorragie des ventes grâce à des promotions forcenées en fin d'année. Ses marges ont cependant dû en souffrir.  Le groupe vient d'ailleurs de procéder à une augmentation de capital de 35,9 millions d'euros.

07:24 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

23 janvier 2010

Les exportations de Champagne sont dans le rouge

Nouveau témoin de la crise qui frappe le Champagne, les ventes des marques de belles bulles du Groupe Rémy Cointreau (Piper Heidsieck et Charles Heidsieck) sont en baisse de 21% au dernier trimestre 2009, à 41,3 millions d'euros.

Plus globalement, sur l'année, et pour la Champagne dans son ensemble, la baisse est estimée à 12%. Ce qui, pour le CIVC, est un moindre mal - on s'attendait à une chute de 20%.
C'est le marché français qui limite les dégâts (il est presque stable en volume, mais les promos de fin d'année devraient saigner les marges). A l'exportation, par contre, c'est l'hémorragie: - 25%.

Pour forcer le trait, le Champagne est aujourd'hui sauvé par le bradage dans la GD française - voila qui n'est pas vraiment porteur pour l'image d'un produit de prestige. Espérons pour eux que les Champenois sauront recruter à nouveau en dehors de cette clientèle discount.

06:59 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |