17 août 2010

Le Champagne de la Baltique n'était pas du Veuve Clicquot

Le Champagne de la  Baltique n'était pas du Veuve Clicquot

Non, les bouteilles de Champagne repêchées dans la Baltique le mois dernier n'étaient pas du Veuve Clicquot!
Il y avait bien une ancre sur la bouteille (de type Maubeuge, utilisée au 18ème et 19ème siècles), mais c'était celle d'une petite maison de Châlons, Juglar, qui a fermé ses portes au 19ème siècle, et qui utilisait aussi cette identification.
Le nom de Juglar étant estampillé sur ma bouteille, il n'y a donc aucun doute. Et c'est Veuve Clicquot qui le précise, ayant examiné les bouteilles découvertes. La Maison n'en avait  d'ailleurs jamais officiellement revendiqué la paternité.

Quoi qu'il en soit, ce lot paraît bien le plus vieux jamais retrouvé à ce jour, et cela confirme que dès la fin du 18ème siècle, un courant d'affaires existait entre la Champagne et la mer baltique, soit à destination des villes commerçantes des pays Baltes, soit à destination de la Russie.

Un long voyage soumis aux aléas du vent et de la mer, et qui s'est terminé au large des îles Aland, région autonome de Finlande.

00:05 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne, France | Tags : vin, vignoble, champagne, histoire, baltique, russie, veuve clicquot | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

28 juin 2010

N'importe quoi, pourvu que ça mousse

Jusqu'où peut on aller pour élargir le cercle des consommateurs de ses produits? Où est la limite entre vulgarisation et vulgarité ? Entre décontraction et n'importe quoi?

C'est la question que je me pose en lisant que Moët et Chandon lance un champagne nommé Ice Impérial, très dosé, et préconise de le consommer dans un grand verre (flute, alors!), et avec des glaçons.


Mais que fait la police? Où sont les juristes du CIVC, si prompts à dégainer dès qu'on touche à l'image du Champagne? Toujours occupés avec le Champagne vaudois?
Entre nous, ces petits Suisses font bien moins de tort à nos bulles de prestige que la cuvée susdite; sans préjuger de sa qualité intrinsèque (il y a de bons Champagnes doux, même si ce n'est pas ma tasse de thé), son mode d'emploi, par contre, me paraît digne de la jet set la plus décadente.

jet_set

Chouëtte, la cible de Moët...

D'ailleurs, c'est auprès d'elle, dans les boîtes de Saint Trop, et non chez Renault à Flins, on s'en doute, que Moët va tester ce nouveau produit. Dieu que c'est triste, un nouveau riche...

Bon, j'ai de bonnes adresses de Crémants pour vous.

07:51 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Tags : champagne, jet set, people, mousse, on ice | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |