21 décembre 2011

Chez Leclerc, un Marquis en chasse un autre

Ce midi, à la radio, je n'en crois pas mes oreilles, le Champagne Marquis de Couilles Molles est à 9,55 euros.

"C'est possible, ça?" demande la voix dans le poste. "Oui, mais seulement chez Leclerc".

Coulmeaux.jpg

Petit Marquis

J'hallucine! Pas pour la question du prix. On trouvera toujours des bradeurs pour brader, je ne me fais pas de soucis pour eux. Juste un peu pour les tripes de leurs consommateurs à la sortie du repas, peut-être. Et surtout, je m'interroge sur leurs critères de choix d'un effervescent pour les fêtes: à ce prix-là, on trouve de belles cuvées de crémants, mieux faites. J'ai des noms.

Non, c'est la marque qui m'a étonné. Alors j'ai tendu l'oreille. Finalement, ce n'était pas Marquis de Couilles Molles, c'était Marquis de Coulmaux.

Dommage, Couilles Molles, à ce prix là, c'était sans doute pas bon, mais c'était marrant, au moins!

L'année dernière, il paraît que Leclerc a fait un malheur avec son Champagne Marquis de Vauzelle à 9,90 euros (il est remonté cette année à 11,44 euros, à croire qu'ils ont mis plus de raisin).

Un Marquis en chasse un autre, sa noblesse est aussi bidon que celle du précédent. Tiens, pour cette fois, je vous conseille de mettre votre pouce dans la parti-cule de la bouteille, pour bien la tenir...

 

 

15:08 Écrit par Hervé Lalau dans Champagne | Tags : champagne de distribution, marquis de fausse noblesse | Lien permanent | Commentaires (20) | | | |

09 décembre 2011

Bourgognes et Champagne intéressaient beaucoup les faussaires

Dans le cadre de la lutte contre les trafics agroalimentaires, Europol et Interpol ont lancé une opération d’envergure internationale ("OPSON", ou nourriture, en grec) qui s'est déroulée du 28 novembre au 4 décembre dernier.

Cette opération associant 10 pays a notamment permis de saisir 12.000 bouteilles de Bourgogne dans 2 caves clandestines, pour fraude sur l'appellation d'origine et les qualités substantielles - elles sont malheureusement tellement clandestines qu'on ignore leur localisation précise.

Le coup de filet a aussi permis d'identifier  6 sites Internet de vente en ligne de faux caviar et champagne "en lien avec la Pologne, la Belgique, l'Angleterre et la France" et une  entreprise de commercialisation de faux Champagne, située en Turquie.

15:29 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, Champagne | Tags : bourgogne, champagne, vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |