17 février 2012

Trois nouvelles signatures chez Vignobles & Signatures

Trois nouvelles "signatures" ont rejoint le club Vignobles & Signatures, en ce début d'année: les Domaines Pierre Gaillard (Côte Rôtie, Faugères, Bayuls), Roger Groult (Calvados) et Alain Jaume & Fils (Châteauneuf du Pape, Lirac).

Le club compte donc à présent 17 membres,  représentant 1.620 hectares de vignes, 12,3 millions de cols  de production et 76,9 millions d'euros de chiffre d’affaires. Il s'agit, outre les trois nouveaux arrivés, de Paul Blanck & Fils (Alsace), du Domaine Cauhapé (Jurançon), de Couly-Dutheil (Chinon), des Champagnes Drappier, de Jean Durup (Chablis), du Domaine Saint André de Figuière (Provence), de Laubade & Domaines Associés (Bordeaux/Armagnac), Guilbaud Frères,(Muscadet), d'Antonin Guyon (Savigny les Beaune), du Domaine de l'Hortus (Languedoc), du Domaine Rolet (Jura), de Louis Tête, (Beaujolais), du Château de Tracy (Pouilly sur Loire) et de Joseph Janoueix (Libourne).

Vignobles & Signatures.jpg

La France de Vignobles & Signatures (sans les nouveaux entrants)

Pour sa présidente, Magali Couvignou-Combard, leur dénominateur commun est de proposer "une belle  sélection  de vins  fins,  leaders  dans  chaque  région représentée", et leur objectif est "d'accroître leurs ventes en optimisant les synergies communes, autant commerciales que techniques».

 Dans cet esprit, notons que le club organise un événement commun, ce dimanche 19 février, au domaine de l'Hortus, à Pic Saint-Loup, en avant-première du prochain Vinisud.

Plus d'info: http://www.vsclub.com/


   


15 février 2012

Que pèse la France du vin et des spiritueux à l'export? 41 Airbus A380!

Selon les chiffres publiés par l'Union Européenne, avec une récolte 2011 de quelque 50 millions d'hectolitres, en hausse de 11% sur l'année précédente, la France a repris la tête du classement des producteurs européens de vin. Dans le même temps, son éternel rival, l'Italie, a vu sa production diminuer de 17% à 42 millions d'hectos (notamment à cause des arrachages). L'Espagne arrive en troisième position, à 36,5 millions d'hectos (- 9%).

Ces évolutions à la production devraient se traduire par une légère hausse des prix à la production, entre 5 et 10%. Une hausse qui sera bienvenue pour les producteurs, après 3 années de vaches relativement maigres.

La production cumulée des 16 pays producteurs de l'Union Européenne est elle en légère baisse (-2%), à 160,3 Mhl.

800px-A380-841_MSN04_19-10-2010.jpg

Les vignerons français, plus forts que l'A380...

AAA plutôt qu'ANPAA

En 2011, les exportations de vins et spiritueux français ont dépassé les 2,44 milliards de bouteilles, pour un chiffre d'affaires de plus de 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires (en hausse de 10,5%). Soit l'équivalent de 41 Airbus A380.

Voila qui nous rend fiers, nous, journalistes du vin, de contribuer à l'essor économique et à la balance commerciale française. Encore un petit effort de la part des Pouvoirs Publics - un peu moins de pinaillage au CSA, un peu moins de publicité pour les thèses de l'ANPAA, et la France regagnera peut être son AAA...

Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Cognac

Quatre origines représentent 70% des ventes à l'export:  Bordeaux, Bourgogne, Champagne et Cognac (l'alcool charentais, à base de vin, représente les deux tiers des exportations de spiritueux français, soit 3,1 milliards d'euros).
Le Bordeaux représente 16% des exportations en volume et 29% en valeur. Le Champagne représente 8% des volumes mais 31% de la valeur.

Merci la Chine!

Les États-Unis constituent toujours le premier marché à l'exportation des vins de l'Hexagone, avec des ventes de  avec 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2011.

Ils précèdent le Royaume-Uni et la Chine - ce dernier pays a vu ses ventes exploser: +52% en un an, à 857 millions d'euros de ventes. L'Asie reste donc bien notre plus grosse zone de croissance.

11:37 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Bourgogne, Champagne, Charentes, France | Tags : france, export, vin, vignoble, économie | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |