12 août 2008

Les marques de vin au Québec

La France et la Belgique restent assez frileuses en matière de vin de marques - notamment parce que les grands distributeurs ont longtemps évité de s'affronter frontalement avec les mêmes références, préférant adopter une politique d'exclusivités. Cela change doucement (le succès des marques australiennes, ou même de marques française comme JP Chenet, est en est passé par là.

Chez nos amis québécois, les marques sont déjà là depuis longtemps, comme en témoigne le classement publié par mon confrère Marc-André Gagnon:

Top 10 des ventes de vin au Québec (en volume)

 1 Shiraz/Malbec Fuzion Zuccardi, Argentine  8,10  $   
 2 Bottero Veneto, Italie   8,95 $ le litre
 3 Malbec Finca Flichman, Argentine   8,40 $
 4 Merlot Vivolo di Sasso Veneto, Italie  11,20 $ 
 5 White Zinfandel Gallo rosé, États-Unis   10,80 $
 6 Merlot/Malbec Astica Trapiche, Argentine     8,20 $
 7 Modello Masi Delle Venezie, Italie     13,85 $
 8 Merlot Donini Delle Venezie, Italie     10,65 $ le litre
 9 Citra Montepulciano d'Abruzzo Italie    9,70 $  le litre
10 Merlot/Cabernet J.P. Chenet vin de pays d'Oc, France  12,75 $

 

On notera aussi les prix plutôt élevés (même au litre), rançon des taxes et d'un système de distribution monopolistique

18:48 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

05 juin 2008

Sélections Mondiales Canada 2008: le verdict

Mon séjour à Québec s’achève. Hier soir, l’excellent Ghislain K. Laflamme et ses Gentils Organisateurs ont dévoilé les médaillés d’Or du concours.
A savoir, 7 Grandes Médailles d’Or et une soixantaine de Médailles d’Or, ce qui, sur 2101 vins dégustés, est un chiffre tout à fait acceptable.

Parmi les Grandes Médailles d’Or, il en est une qui me touche tout particulièrement, c’est celle du Tokaji 2005 Late Harvest d’Oremus. De toute ma carrière dans les concours, c’est la première fois que j’ai donné la note 100 à un vin.
Tant de fruits purs et tant de complexité au nez, c’est déjà rare; mais quand cela se double d’une bouche plus suave que douce, où la fraîcheur acide se fond si bien dans la texture du vin, c’est tout bonnement exceptionnel. Pourquoi aurais-je retiré des points à ce qui donne autant de plaisir?

En ce qui concerne les Médailles d’Or, il faut noter la belle moisson du Chili, de l’Italie et du Portugal, ainsi que de l’Australie. La France a été nettement moins chanceuse (4 médailles seulement).

Pour terminer, je ne peux laisser passer ceci: au Manoir de Montmorency, près des chutes du même nom, la cérémonie était rehaussée par la présence de rien moins que le Lieutenant Général du Québec - le plus haut dignitaire de la Belle Province, représentant personnel de la Reine.
Quand on verra des personnalités de cet acabit présider des cérémonies semblables en France, l’Hexagone aura fait un grand pas vers la résolution de son problème vis-à-vis du vin.

Et les les vrais Français, les vrais Gaulois que l’on aime... étaient restés au Québec?

18:32 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |