29 mai 2009

Nouvelles de Pocheville

Avec Educ'alcool, nos amis Québécois s'efforcent de guider leur population - et notamment les jeunes - vers une consommation raisonnée des produits alcoolisés; pour ce faire, ils utilisent des outils modernes et des concepts "de jeunes", Le dernier né de ces outils s'appelle Pocheville, c'est un site internet mettant en scène des jeunes dans une ville virtuelle.

Avec humour, on décrypte pour les utilisateurs l'effet d'une consommation démesurée, l'effet des publicités, également; et surtout, on incite les jeunes à participer eux-mêmes à la "vie" de la cité virtuelle.

En quelques semaines, plus de 100.000 "habitants" ont rejoint la communauté.

C'est à voir sur http://www.pocheville.ca/

 

Educalcool

06:16 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

28 mai 2009

Aux Sélections de Québec

Me voici à pied d'oeuvre aux Sélections Mondiales de Québec. C'est l'occasion pour moi de vous faire partager cettre expérience de l'intérieur.

Les Sélections, c'est un concours à taille humaine: une soixantaine de dégustateurs y sont appelés à départager quelque 1.800 vins. Reflet d'un marché canadien très ouvert, la diversité est la règle: les vins sont issus de pas moins de 31 pays, y compris la Géorgie, la Polynésie française et la Macédoine, pour ne citer que les plus originaux

Mon jury est présidé par une oenologue argentine que j'ai déjà eu l'occasion de croiser sur d'autres concours, Cristina Pandolfi. Deux autres vieilles connaissances y siègent aussi: le Français Hervé Durand (Clos des Tourelles, en Costières de Nîmes, et domaine de L'Orpailleur, au Québec), ainsi que le journaliste italien Emanuele Pellucci, mon collègue de la FIJEV.

Un Franco-Canadien (Pierre Cazalis) et un Espagnol (Prieto Bequer Castro) complètent le sextuet. Une formation apparemment hétéroclite, mais pourtant très soudée; dans le jazz, on dirait que nous sommes "bien ensemble"

Il faut dire que les vins servis ce matin ne portaient pas aux grandes improvisations ni à la dissonance; nous n'avons pour l'instant donné que 4 petites médailles d'argent...

Un vin seulement a divisé le jury, à savoir un rouge sur le fruit, auquel Durand et moi voulions donner une Médaille d'Or, mais qui n' apas eu l'heur de plaire à nos compagnons .

C'est l'éternel débat entre vins de plaisir et vins d'ambition= celui n'était que fruit, il n'avait sans doute pas la complexité d'une grande origine, mais Dieu qu'il était séduisant.

Pas de quoi se battre, cependant, c'est la loi des jurys que de devoir s'incliner devant la majorité.

Cela peut être frustrant, parfois, mais aujourd'hui, ce n'est pas le cas...

Suite de nos performances dans deux heures.

 

Seélections

 

 

12:16 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |