04 juin 2009

En direct de Cowansville

Quand on visite des magasins de vin à l'étranger, ce sont les différences qui sautent au yeux, plus que les similitudes.

Au Québec, ces différences tiennent à la conception même du magasin: le système de monopole, loin de réduire l'offre, aboutit à la diversifier. Un point de vente de la SAQ, même dans une zone aussi excentrée que Cowansville, à deux pas de la frontière américaine, propose plus de vins qu'un grand Delhaize bruxellois - sans parler d'un Carrefour français.

 

SAQ

Le magasin SAQ de Cowansville attire une clientèle proche et lointaine

 

Cette abondance à un revers: la nécessité de bien segmenter cette offre, pour éviter que le client s'y perde. Ici, on a opté pour un classement par région ou pays, et non un classement par couleur et par cépage. Pourqoui pas?

Et pour faire bonne mesure, comme je vous le disais dans un précédent post, la SAQ a doté les vins de son fond de rayon (1.200 références) d'une pastille de couleur permettant de simplifier le choix du consommateur. C'est bien vu.

Ces catégories, les voici, pour les blancs puis pour les rouges, du plus léger au plus corsé.

Pastille verte: blancs délicats et légers

Pastille jaune: blancs vifs et fruités

Pastille lilas: blancs armoatiques et ronds

Pastille turquoise: blancs fruités et doux

Pastille rose: rouges fruités et légers

Pastille orange: rouges fruités et généreux

Pastille rouge: rouges aromatiques et souples

Pastille bordeaux: rouges aromatiques et charnus

Ce code de couleurs est repris pour des suggestions d'accords vins et mets.

 

SAQ2

Pas de carte, pas d'alcool...

 

Un effort est fait, par ailleurs, pour débanaliser le rayon: on trouve ainsi un présentoir spécial pour les produits locaux (dont le fameux Orpailleur, l'enfant de la région). Mais également, un linéaire des vins "agro-organiques". Des promotions à thème permettent aussi de coller à l'actualité vineuse - oui, elle existe aussi au Québec, les producteurs et les régions prêtant d'autant plus volontiers la main à la politique commerciale de la SAQ... qu'il n'y a aucune alternative.

Enfin, on remarque sur les réglettes des linéaires que seuls les consommateurs pouvant prouver leur âge peuvent acheter de l'alcool. Au Québec, il est clairement mentionné "pas de carte, pas d'alcool".

09:01 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

03 juin 2009

Cool it yourself

Bon nombre de supermarchés vendant du vin (ainsi que des cavistes) proposent à leurs clients une sélection de références rafraîchies dans un frigo - principalement des rosés et des effervescents.

Mais au Québec, les magasins de la SAQ ont choisi un système plus souple: un rafraîchisseur. Il suffit de plonger la bouteille dans un bain de liquide refroidissant pour obtenir la température choisie; et ce, pour n'importe quel produit que le client souhaite consommer rapidement.

J'ai pu voir ce système à l'oeuvre ce mardi dans le magasin SAQ de Cowansville, en Estrie - un magasin très bien tenu sur lequel je reviendrai.

 

cooler

 

20:08 Écrit par Hervé Lalau dans Canada | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |