10 janvier 2010

L'Essence des Sens

Murièle Deléger, consultante en viticulture écologique, m'annonce la tenue le jeudi 25 mars 2010, en marge des Grands Jours de Bourgogne, d'une dégustation de vins de Bourgogne et du Jura issus de raisins de l'agriculture biologique ou biodynamique.

essence des sens

 

Cela s'appellera "L'Essence des Sens", et cela se tiendra à Santenay-le-Haut.

Plus d'info: muriel.deleger@wanadoo.fr

00:24 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

27 décembre 2009

Bourgogne rouge 1999, dix ans déjà

L'ami Youri me fait passer le compte rendu d'une autre dégustation d'exception, avec comme thème les bons crus de Bourgogne 1999 (en rouge). J'en vois déjà qui se retroussent les babines...

L’ensemble de la dégustation fut agréable (note moyenne: 15,47/20 et aucun vin en dessous de 14/20), mais peu de vins nous ont émerveillés. Seul le Charmes Chambertin de Géantet dépasse la cote de 17/20 avec une vin fabuleux d’élégance et de suavité. Le Chambolle, les Cras de Roumier dans un style plus épicé et animal, était également remarquable par la minéralité et l’élégance de sa bouche. Perrot-Minot nous montre avec son Mazoyères Chambertin que son élevage s’accorde parfaitement aux grands terroirs (alors qu’il domine le vin dans le Morey la Riotte). Prieur, qui a également la réputation de parfois imposer un élevage trop ambitieux à ses vins, nous offre un superbe Volnay Santenots rond et fondu. Au rayon des déceptions et des élevages trop imposants Duband et son Pruliers et surtout Marchand et son Griotte Chambertin. Deux vins (Pézerolles de de Montille et Gevrey premier cru de Dugat) laissent une impression de bouteilles en devenir mais actuellement austères et fermées.

Le Classement des 16 vins dégustés


1.    Charmes Chambertin Géantet Pansiot                17,75/20
2.    Chambolle Musigny Premier Cru Cras Roumier           16,70/20
3.    Mazoyères Chambertin Perrot-Minot                 16,35/20
4.    Volnay Premier Cru Santenots Prieur                16,30/20
5.    Beaune Premier Cru Clos des Mouches Leroyer Girardin    16,00/20
6.    Chambolle Musigny Premier Cru Charmes Rion            15,50/20
7.    Gevrey-Chambertin Premier Cru Craipillot Confuron Coteditot    15,45/20
8.    Chambolle Musigny Premier Cru Beaux Bruns Barthod        15,20/20
9.    Corton Bressandes Tollot Beaut                15,17/20
10.    Nuits Saint-Georges Gouges                    15,17/20
11.    Gevrey Chambertin Premier Cru Dugat                14,85/20
12.    Pommard Premier Cru Pézerolles de Montille            14,80/20
13.    Chambolle Musigny Premier Cru Lecheneaut            14,78/20
14.    Morey St Denis Premier Cru La Riotte Perrot Minot        14,75/20
15.    Griotte Chambertin Marchand                    14,45/20
16.    Pruliers Duband                        14,11/20

 
Les ténors de la soirée

1. Charmes Chambertin Domaine Géantet Pansiot
Robe rubis dense. Nez tout en élégance et suavité, minéralité, fraise, cerise, œillet, rose, jasmin, grenadine. Bouche à l’attaque magnifique sur le fruit, la fraîcheur et la suavité, les tannins sont frais et racés, la longueur de fruit kilométrique. Un vin suave d’un équilibre hors normes.
C :17,75/20

2. Chambolle Musigny Premier Cru Cras Domaine Roumier
Robe rubis presque noire. Nez animal, note boisée, épices douces, tabac, boite à cigare, pointe de tripaille. Bouche à l’attaque ample, un beau fruit, des tannins épicés, serrés, mais l’ensemble reste plaisant, frais et équilibré. Un beau vin en devenir dans un style qui peut évoquer la syrah.
C : 16,7/20

3. Mazoyères Chambertin Domaine Perrot-Minot
Robe rubis dense. Nez assez fermé, note métallique, prune, touche de cuir et d’hydrocarbures, sang frais, grande minéralité. Bouche à l’attaque assez sévère, l’acidité est marquée, les tannins également, mais l’ensemble est équilibré et sur la réserve. Un vin qui semble d’une incroyable jeunesse mais peu flatteur pour le moment.
C : 16,35/20

4. Volnay Premier Cru Santenots Domaine Prieur
Robe rubis légèrement évoluée. Nez tout en élégance sur des notes florales et fruitées, puis fumées, évolue vers le cuir et la fourrure, les épices douces. Bouche tout en rondeur et en élégance, tannins fondus, boisé intégré, très belle acidité, finale souple et équilibrée. Un très beau vin qui a fondu son élevage.
C : 16,3/20

5. Beaune Premier Cru Clos des Mouches Domaine Leroyer Girardin
Robe rubis dense. Nez assez fermé, boisé un peu trop marqué, évolution vers les épices du bouillon et les fruits rouges lactés. Bouche à l’attaque à la fois ample et fraîche, le boisé revient ensuite, les tannins serrés, un peu sévère, la finale stricte. Un vin massif au boisé encore très présent.
C : 16/20

Nous avons poursuivi la soirée sur une magnifique côtelette à l’berdouille et y associant tous ces vins.

Youri Sokolow

12:47 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne | Tags : vin | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |