11 avril 2012

Fraude aux appellations à Beaune: un secret de polichinelle?

Le Procureur de la République de Dijon Eric Lallemand a annoncé avoir mis en examen "un négociant beaunois" (sans citer son nom) pour fraude aux appellations. Ce dernier aurait notamment coupé des appellations entre elles, et mélangé des vins de cépages extérieurs à la région avec des vins d'appellations de Bourgogne.

Le prévenu a été remis en liberté.

Dans son communiqué, le procureur mentionne une précédente perquisition effectuée chez ce même négociant, en novembre 2010; il révèle aussi son âge: 63 ans.

Il n'en fallait pas plus pour que le microcosme beaunois (et votre serviteur) ne fasse le rapprochement: l'entreprise perquisitionnée, à l'époque, c'était celle de Bernard Gras, 63 ans.

Gardons cependant à M. Gras le bénéfice du doute dont doit bénéficier tout prévenu. Si c'est bien lui.

Finalement, le Procureur aurait peut-être mieux fait de citer le nom du négociant pour éviter toute équivoque et surtout prévenir toute "chasse aux sorcières", sans parler des soupçons que cela peut faire peser sur d'autres opérateurs.

 

15:33 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

Le Muscadet de Louis de Fronsac

Voici quiz d'un genre particulier: celui qui pose la question n'a pas la réponse!

En ce moment, je lis un roman historisque de Jean D'Aillon, "Le secret de l'Enclos du Temple", qui met en scène Louis de Fronsac, détective sous la Fronde.

9782081251663FS.gif

Pouvait-il boire du Muscadet?

L'action se passe en 1647. L'auteur emmène ses héros dans une taverne où ils boivent du Muscadet, mis en perce le jour même (selon la règle du "quand le vin est tiré, il faut le boire") et acheminé par la Seine.

Deux questions:

Primo, le Muscadet existait-il déjà à l'époque (j'ignore à quelle époque le melon de Bourgogne a conquis le Pays Nantais)?

Secundo, s'il existait bel et bien, n'eût-il pas été plus normal de lui faire remonter la Loire jusqu'à Orléans, et de l'acheminer ensuite à Paris par voie de terre, comme c'était le cas pour la grande majorité des vins de Loire?

Amis ampélographes et historiens du vin, j'attends vos réponses... D'avance merci!

00:00 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France, Le quiz, Loire | Lien permanent | Commentaires (4) | | | |