19 octobre 2012

Château Pech-Latt "Vieilles Vignes" 2009

Aujourd'hui, par la magie d'une bouteille, je vous emmène dans les Corbières; plus précisément, à Ribaute, "Rve haute" de l'Orbieu, entre la montagne d'Alaric et la colline de la Bade.

Les vieilles vignes du Château Pech Latt (carignan, mourvèdre, syrah, grenache noir, les cuvées compliquées ne font pas peur à l'oenologue!) nous emportent dans une farandole de parfums: réglisse, mûre, raisin rouge, cuir, herbes de la garrigue; en bouche, c'est ample, mûr, gras, séduisant,  mais la finale est fine sur des notes de griottines, légèrement acidulées.

IMG_1641.jpg

Une gourmandise...

Pech Latt (large colline, en langue d'Oc) est un domaine bio certifié; il appartient au négociant bourguignon Louis Max, qui se targue ici "de ne rien faire, ou le moins possible"... Comprenez, de vendanger à maturité (pas si facile avec 4 cépages), de vinifier "simplissime" avec levures naturelles, de pratiquer un élevage court - et en cuves ciment.

A l'arrivée, une très grande réussite, qui prouve que même des as du monocépage et de la barrique peuvent s'adapter au contexte languedocien et en tirer le meilleur.

Je laisse à de plus pointus que moi le soin de distinguer dans cette gourmandise liquide ce qui vient du bio et ce qui n'en vient pas, ce que le terroir a dicté et ce que l'homme en a fait; quoi qu'il en soit, voici un grand vin qui donne envie de redécouvrir les Corbières. L'aire de cette AOC a beau être bien trop grande, elle recèle de vrais trésors.

Pech Latt/Louis Max, http://www.louismax.com/fr/vin-chateau-pech-latt.php

07:30 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, Languedoc | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

18 octobre 2012

Les Chinois en France

Les Chinois à Paris! Ce film du regretté Jean Yanne avait marqué les esprits, dans les années 70.

les-chinois -paris-affiche_181341_8667.jpg

Aujourd'hui, les Chinois sont plutôt à Bordeaux ou à Beaune. Ils ne nous envoient pas des chars, mais des hommes d'affaires. Depuis que leur pays est devenu l'atelier du monde, les plus riches d'entre eux investissent dans nos valeurs sûres - et à tort ou à raison, notre patrimoine viticole les séduit.

Ma consoeur et amie polonaise Agneszka Kumor leur consacre un reportage, qui a le grand mérite de sortir des stéréotypes, de montrer une réalité économique et humaine. Voici le lien

1-1. Aspect esthetique chateau Latour-Laguens_0.jpg

Château Latour... Latour Laguens, bien sûr... (Photo A. Kumor)