11 novembre 2014

Bourgogne Aligoté... 2001, de Jean Monnier & Fils

J'ai débouché cette bouteille avec appréhension: 13 ans, pour un aligoté, qu'est-ce que ça allait donner? 

D'autant que je n'avais pas délibérément attendu aussi longtemps; c'est une bouteille que j'ai retrouvée dans la cave de mes parents.

Je suis agréablement surpris. Le vin a gardé un joli punch - la vivacité du cépage, sans doute; tout en gagnant une rondeur fruitée - fruits secs et confits; s'il n'a pas le gras d'un Meursault (chardonnay, donc) il s'en approche un peu, avec un côté miellé qui se fond très bien avec l'acidité. Equilibre instable mais fascinant.

IMG_5071.JPG

Et si c'était ça le terroir - un truc qui dépasse le cépage, qui le transcende?

Ou bien faut-il parler de la maîtrise du vigneron. Ou de chance?

En tous les cas, un belle bouteille de fête. En ce 11 novembre, où certains enfants se demandent pourquoi on a congé - et même certains parents, je lève mon verre aux poilus de toutes sortes. Pas à la guerre, pas à l'esprit de revanche, pas au chauvinisme obtus, non, au courage et à l'abnégation.

08:14 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

02 novembre 2014

Mort d'Hubert de Montille

Le vigneron bourguignon Hubert de Montille avait été une des vedettes du film Mondovino. Son visage figurait même sur les affiches.

Il vient de mourir à l'âge de 84, "un verre de Pommard 1999 à la main", disent ses amis.

mondovinoBig.jpg

Arrivé dans l'entreprise familiale dès 1947, il avait été un des premiers à tout embouteiller au domaine.

Et un des plus fervents défenseurs de la notion de terroir - il faut dire qu'il était avocat de formation.

A ce titre, il avait d'ailleurs défendu Bernard Laroche, dans l'affaire Grégory. Et la famille Faiveley contre Robert Parker.

Ses enfants Alix et Etienne ont repris les rênes du domaine depuis 2006. 

22:07 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Tags : montille, mondovino, nossiter | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |