30 novembre 2015

Chablis Premier Cru Fourchaume 2013, de Brocard

J'ai souvent un peu de mal avec le Chablis dans sa jeunesse. Ce n'est pas que je n'aime pas la minéralité ni l'acidité, c'est plutôt que dans les premiers mois du vin, je la trouve un peu coupante - comme si le squelette dépassait de la chair.

Mais après quelque temps, souvent, je constate que les choses s'arrangent. 

Fourchaume.JPG

J'en veux pour preuve ce Fourchaume 2013, de Jean-Marc Brocard, qui, certes, ne manque pas de vivacité, mais qui l'enrobe à présent dans une drap de soie, un gras subtil; sans rien avoir perdu de la séduction de son fruit (citron, ananas, mais aussi rhubarbe). J'aime aussi la belle pointe d'amertume qui me réjouit les papilles, comme un dernier coup de fouet pour relancer l'attelage...

Il paraît que Fourchaume produit des vins parmi les plus riches et les plus gourmands de Chablis. Tant mieux! Qui a envie de boire des vins pauvres et austères?

A propos de Jean-Marc Brocard, voir aussi ICI et ICI

12:06 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16 novembre 2015

155ème vente des Hospices de Beaune

La 155e vente des Hospices de Beaune s'est tenue comme prévu ce 15 novembre.

Pour anecdotique que cela paraisse face à l'actualité très lourde, c'est aussi un petit témoignage de résistance face à la peur et à la barbarie. 

La vente s'est d'ailleurs ouverte après une minute de silence et une Marseillaise chantée debout par l'assistance.

IMG_8057.jpg

Vue de la vente depuis la tribune de presse (photo (c) H. Lalau

Côté viticole, deux nouveautés pour cette édition: une nouvelle régisseuse, Ludovine Griveau,  et une nouvelle cuvée, un Chablis Premier Cru Côte de Léchet qui portera le nom du généreux donateur de la parcelle, Jean-Marc Brocard.

La vente s'est traduite par une très forte hausse des cours que l'on peut à la fois attribuer à la qualité du millésime 2015 (en rouge comme en blanc), à la production relativement faible et à la générosité des enchérisseurs émus par les attentats, notamment pour ce qui est de la Pièce des Présidents, adjugée à 480.000 euros (frais et taxes en sus), nouveau record.

Le total des ventes dépasse 11 millions d'euros, contre un peu plus de 8 millions en 2014.

00:15 Écrit par Hervé Lalau dans Bourgogne, France | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |