22 octobre 2012

Vendredi, France Info en direct de Franc Mayne

Ce vendredi 26 octobre, le 12H-14H de France Info installera son studio au cœur du domaine viticole du Château Franc Mayne à Saint-Emilion pour un «Terrains d’enquête» consacré au marché du vin français.

En voici les grands axes:

Pièce jointe Mail.jpeg

"Vignobles rachetés par les étrangers, concurrence des vins du «nouveau monde», exportation de notre savoir-faire… Comment ce secteur économique, qui fait partie de notre patrimoine et qui reste le 2ème champion à l’export derrière l’aéronautique, fait-il face à la mondialisation?

Propriétaires, négociants, œnologues … des acteurs du monde viticole se réuniront autour de Bernard Thomasson pour en débattre."

J'écouterai ce programme avec une grande attention. J'espère que les participants oseront aborder quelques sujets pointus. Je pense notamment aux entraves à la communication que connaît le vin, en France, depuis l'entrée en vigueur de la loi Evin (et avec l'application de plus en plus restrictive qu'en font les tribunaux). L'amalgame constant que font les lobbys hygiénistes entre vin et alcool (dont les modes de consommation sont pourtant si différents). Le peu de cas que semblent faire nos politiciens d'une activité pourvoyeuse d'emplois et implantée dans la moitié de nos départements. Ou encore, la baisse constante du nombre de Français consommant du vin; l'absence de transmission de la culture du vin au sein des nouvelles générations (ceci a-t-il un rapport avec cela?)

Et puisque l'émission se déroulera à Saint Emilion, je me demande si l'on parlera du tout nouveau classement de Saint Emilion, déjà controversé...

France Info, buvez la différence...

16:22 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

18 octobre 2012

Les Chinois en France

Les Chinois à Paris! Ce film du regretté Jean Yanne avait marqué les esprits, dans les années 70.

les-chinois -paris-affiche_181341_8667.jpg

Aujourd'hui, les Chinois sont plutôt à Bordeaux ou à Beaune. Ils ne nous envoient pas des chars, mais des hommes d'affaires. Depuis que leur pays est devenu l'atelier du monde, les plus riches d'entre eux investissent dans nos valeurs sûres - et à tort ou à raison, notre patrimoine viticole les séduit.

Ma consoeur et amie polonaise Agneszka Kumor leur consacre un reportage, qui a le grand mérite de sortir des stéréotypes, de montrer une réalité économique et humaine. Voici le lien

1-1. Aspect esthetique chateau Latour-Laguens_0.jpg

Château Latour... Latour Laguens, bien sûr... (Photo A. Kumor)