25 juin 2013

Le vin, c'est le pied!

"Le vin, c'est le pied!"

J'offre ce slogan à la future Cité des Civilisations du Vin, dont la première pierre vient d'être posée à Bordeaux.

51c81e0944f55.jpg

L'idée m'est venue tout simplement; non autour d'un verre de bon Bordeaux, juste en contemplant la maquette du futur centre. Ne dirait-on pas un pied?

En tout cas,  c'est un sacré pied... de nez à l'architecture 18ème de la Place des Quinconces...

Si les vins de la région sont appelés à connaître un tel changement de look, on ne parlera plus longtemps de "classicisme" pour les Bordeaux.

 Ah, j'oubliais. Combien, pour cette rutilante godasse, pour cette rock & grolle? Et qui paiera?

Ce n'est pas que je sois spécialement grognon, ce matin, mais c'est la crise, non?

Alors si l'Etat, la région et des investisseurs privés (dans l'ordre que vous voulez) ont assez d'argent pour financer des pompes en or, peut-être pourrais-je inscrire ce blog sur la liste des priorités de subventions? Après tout, moi aussi, je travaille pour la civilisation du vin...

Je souhaite en tout cas à ce pharaonique projet plus d'avenir que la défunte Cité Mondiale des Vins & Spiritueux, également à Bordeaux...

 

08:20 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

22 juin 2013

OS7 dès cet automne

C'est fou ce que nous pouvons attacher d'importance à la nouveauté.

Nous sommes en juin, et Apple nous annonce pour l'automne un nouveau système d'exploitaion pour ses mobiles - OS7, pour les intimes.

Et déjà, on s'y intéresse, alors qu'on ne pourra pas le voir fonctionner sur nos machines avant 3 mois.

En plus, le système actuel fonctionne. Il est très gourmand en batterie, mais bon, il fonctionne.

Avons-nous vraiment besoin des améliorations promises?

Qui décide que nous en avons besoin? Et pourquoi ne pas annoncer ce logiciel seulement quand il est disponible?

Mais pour faire monter l'attente, bien sûr!

 

os7.jpg

Mais quelle est donc cette société du jetable, du renouvellement, qui fait de l'attente et de la frustration un argument de vente?

Serions-nous d'indécrottables fashion victims? Et ne me dites pas que c'est réservé aux clients d'Apple...

Quel rapport avec le vin, me direz-vous, ô, aficionados de ce blog consacré aux trésors de Bacchus? J'y viens.

Imaginez que je vous propose d'acheter un vin que vous ne pouvez pas encore boire; un vin qui n'est d'ailleurs pas totalement fini; un vin dont on ne sait pas au juste comment il se comportera dans le verre au moment où vous pourrez ouvrir la première bouteille...

Ca ne s'appelle pas OS7. Ca s'appelle les Primeurs.

15:13 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |