08 novembre 2013

L'excellence pour tous (Saint Emilion AAA)

C'est dans Terre de Vins: l'excellent Château La Gaffelière ambitionne de devenir un jour Grand Cru Classé "A", à l'exemple d'Ausone, de Cheval Blanc et des deux petits derniers, l'Angélus et Pavie.

Que voila une belle ambition! Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin?

Standard & Poor vient de retirer son "AA+" à la France, qui est maintenant deux crans en dessous du Triple A.Voila qui risque de renchérir nos emprunts...

Bien entendu, nos ministres contestent cette décision de l'agence, "exagérément critique", dixit M. Moscovici.

J'attends l'avis de Léonarda (qui veut changer nos ministres) pour me faire une opinion définitive.

En attendant, un pays souverain n'a pas à se plier au dictat d'une officine de la finance néolibérale.

La France n'est pas un cancre prêt à accepter la remontrance d'un professeur d'économie.D'ailleurs, aujourd'hui, il n'y a plus de cancres; plus d'échec; plus de mauvaises notes; juste des matières acquises ou en voie d'acquisition.

Et si nous n'arrivons plus à payer notre dette, ni à faire rentrer nos impôts, eh bien, ça ne regarde que nous.

Alors indignons-nous! Réagissons!

220px-Le_Barbier_Dichiarazione_dei_diritti_dell'uomo.jpg

 

Pourquoi ne pas commencer par Saint Emilion? "Upgradons" la France en faisant passer toute la production de l'appellation en Premier Grand Cru Classé "A". Et même, AAA! Ce sera toujours ça de pris!

Elargissons le débat: à l'heure où 86,8% des jeunes français décrochent le bac, à quoi rime l'élitisme d'un classement qui laisse tant de domaines sur le bas côté de la route?

Rappelons le grand principe de la Déclaration des Droits de l'investisseur: "Tous les châteaux du Bordelais laissent libres et égaux".

Et la devise de la nouvelle république: "Liberté, égalité, excellence pour tous".

15:42 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, Pour rire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

22 octobre 2013

Les vendanges 2013 au Château de Jabastas

Je vous ai déjà invité à plusieurs reprises à consulter le site du Château de Jabastas, un domaine du Libournais niché dans la verdure, au bord de la Dordogne.

110.JPG

Photo Château de Jabastas

Plusieurs bonnes raisons pour cela: d'abord, je connais le propriétaire, Alain Vercouter, qui est belge et qui n'a pas les deux pieds dans le même sabot.

Et puis je connais ses vins, qui prouvent qu'à château bien né, la valeur n'attend pas le prestige de l'appellation: ce "simple" Bordeaux Sup vaut plus d'un cru classé endormi sur ses vieux lauriers.

Je vous en parle aussi  et surtout parce que ce site est une mine d'info pour qui préfère l'expérience de terrain plutôt que les communiqués trop bien travaillés...

Dans ses deux dernier billets, Vercouter nous relate "ses" vendanges 2013, ce qui nous donne une idée assez précise du millésime qui nous attend sous cette belle étiquette. C'est ICI et ICI

4-Jabastas.jpg

10:16 Écrit par Hervé Lalau dans Belgique, Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |