11 septembre 2014

Ce Baron de Lestac, c'est quelqu'un!

Malgré les misères que l'ANPAA a fait aux campagne de pub du CIVC (et continue de faire, c'est addictif), le Baron de Lestac cherche à humaniser son image en mettant des gens sur ses affiches. Une jolie dame, par exemple, qui a même le verre à la main.

Courageux? Sans doute. Risqué? Peut-être, allez savoir... Pourtant, il n'y a rien de choquant à montrer qu'il y a quelqu'un derrière un vin. Ne serait-ce que Pierre Castel!

Plus concrètement, pour cette affiche, c'est Isabelle Decup qui s'y colle. La vraie oenologue de Baron de Lestac. Ca nous change des faux laborantins des spots de lessives, des ménagères bidouillées...

Lestac-article_large.jpgPour ceux qui veulent en savoir plus, la belle Isabelle explique son travail dans une petite vidéo, ICI

C'est clair, sincère, factuel. On en redemande.

 

00:21 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Tags : baron de lestac | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

09 septembre 2014

En direct du Médoc, avec Antoine Médeville

L'oenologue Antoine Médeville (Oenoconseil) nous donne quelques infos rassurantes sur l'état sanitaire de la prochaine vendange dans le Médoc.

"Au cours de cette semaine, les conditions climatiques ont été propices à une bonne maturation et surtout à la préservation d'un état sanitaire sain. En effet, le vent d'Est nous a apporté des conditions climatiques estivales avec des températures assez élevées au cours de la journée. Ces vents ont également permis de sécher la vigne très tôt dans la journée limitant ainsi la rosée dans la zone des grappes.

Au niveau de la maturité technologique, on remarque une baisse du poids des baies non négligeable, une concentration en sucres et une baisse de l'acidité et plus particulièrement de l'acide malique. Celui-ci reste toutefois à des taux élevés. 

Comparé à la semaine dernière, on note un phénomène de concentration avec une baisse du poids des baies. Toutefois compte tenu des premières analyses de maturités, il est encore trop tôt pour parler de maturité phénolique. A suivre..." 

Plus d'info: http://www.oenoconseil.com/index.php/fr/accueil-conseil/2...

 

00:33 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Tags : bordeaux, vendange 2014 | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |