25 janvier 2010

Giscours d'appel

Ma consoeur Florence Himbert, de l'organisation de consommateurs "UFC Que Choisir?", revèle que la condamnation du Château Giscours vient d'être alourdie en appel:

"La Cour d'appel de Bordeaux vient d'accorder 20.000 euros de dommages et intérêts à l'UFC-Que Choisir, qui s'était portée partie civile dans le procès intenté à plusieurs responsables de l'exploitation du Château-Giscours, troisième grand cru classé de Margaux, suite à une série de malversations.

Giscours

Château Giscours (Photo H. Lalau)

Cet arrêt aggrave la condamnation (3.000 euros) rendue par le tribunal correctionnel de Bordeaux en juin 2008. L'UFC-Que Choisir avait alors interjeté appel de cette décision, estimant le montant des indemnités insuffisant eu égard au préjudice subi par les consommateurs. Il faut dire que les responsables de Château-Giscours n'avaient pas hésité à multiplier les «bidouillages» en tout genre destinés à masquer les défauts de cuvées médiocres et pourtant vendues fort cher.

Une première alerte en 1996, à la suite de la découverte de copeaux de bois dans des cuves, destinés à renforcer artificiellement la teneur du vin en tannins, avait attiré l'attention des services de l'État. Une nouvelle inspection, quelques mois plus tard, a révélé bien d'autres pratiques illicites: adjonction d'acide tartrique pour remonter l'acidité du vin, combinée à une surchaptalisation (ajout de sucre pour augmenter le degré d'alcool) au mépris de la réglementation, utilisation de lait pour chasser des odeurs parasites ou, plus grave encore, mélange de millésimes ou interversion de cuves entre Haut-Médoc et Margaux. Il a en effet été établi que du vin de parcelles provenant d'une propriété classée en Haut-Médoc avec de vieilles vignes était «passé» dans des cuves du second vin de Château-Giscours, élaboré à partir de jeunes vignes manquant encore de tonus. Un véritable sacrilège, s'agissant d'un cru aussi prestigieux."

Florence Humbert

18:51 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

16 janvier 2010

Phélan Ségur à vendre

Je lis sur le blog du Grand Jury Européen, généralement bien informé, que le Château Phélan Ségur serait à vendre. Depuis 1985, ce Cru de Saint Estèphe est dans les mains de la famille Gardinier, qui y a consenti de gros investissements.

22:57 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |