05 avril 2010

"Deux ou trois espèces de vins rouges"

En cette période de Primeurs, et alors que 2009 se profile comme un grand millésime, tout Bordeaux bruisse de rumeurs haussières. D'autant que les Chinois sont arrivés en masse et pourraient bien faire flamber les prix...

Dans ce contexte, il n'est peut-être pas inutile de rappeler les Bordelais à un peu de modestie.

Journaliste vineux, mais aussi historien, Sébastien Durand-Viel a publié sur Eccevino une belle chronique sur l'émergence des crus girondins. En voici un extrait:

Vers 1750, le maréchal de Richelieu, gouverneur d’Aquitaine, en fait une description mitigée auprès du roi Louis XV: «Ils ont encore, dans le Médoc et le Bazadois, deux ou trois espèces de vins rouges dont les gens de Bordeaux font des gasconades à mourir de rire. Ça n'est pas bien généreux ni bien vigoureux, mais il y a du bouquet pas mal, et puis je ne sais quelle sorte de mordant sombre et sournois qui n'est pas désagréable». Le roi qualifiera de « passable » le Lafite qu’on lui sert.

Bien sûr, de l'eau a coulé sous le pont de Bordeaux, et du vin dans les pompes. Mais ne nous arrive-t-il pas, encore aujourd'hui, de penser que nos amis Bordelais font des Gasconades?

Plus d'info: http://www.eccevino.com/fr/content/la-naissance-des-grand...

Et pour revenir à l'actualité, rappelons que l'afflux de Chinois à Cognac, il y a quelque temps, avait aussi fait flamber les prix, mais que le soufflé est vite retombé.

 

Sébastien_Durand-Viel
Sébastien Durand-Viel

 

10:34 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |

01 avril 2010

Primeurs de Bordeaux: premières indications

En exclusivité, voici les premiers commentaires de dégustation des Primeurs de Bordeaux,qui m'ont été aimablement envoyés par quatre de mes confrères chroniqueurs du Grand Jury Américain, à savoir Marc Denfer, Louis Helvaux, Eric Clairbois et Gérard Goupil (que je remercie au passage).

-Château Margot 2012: Bien pour le millésime - 93 (MD).

-Château People 2011: Une vedette, un peu bling bling, tout de même - 89 (EC).

-Château Faignasse 2013: A attendre encore - 90 (GG).

-Château Le Retour 2010: Un vin d'avenir, sauf imprévu - 91 (EC)

-Château Aquem 2031: Gros potentiel, aque on l'aime - 94 (LH).

-Château La Boule 2011: Attention en fin de journée pour les vierges - 88 (LH)

-Château Dutroux 2010: trop jeune encore - 79 (GG)

-Château de Cristal 2012: Très bien pour les béliers du premier décan - 93 (GG)

-Château Bonne-Aventure 2010: un bon investissement à long terme - 91 (MD)

-Château Montrouge 2023: grosse matière, un éphélan dans un magasin de porcelaine - 92 (LH).

-Château Lamour 2012: guère plus de potentiel que pour un 5 à 7 - 69 (GG)

La suite dans un prochain post.

09:09 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (1) | | | |