05 avril 2010

Et dans l'autre sens, maintenant...

Et pour que bonheur de vous soit complet, j'offre vous merveilleuse traduction de traduction russe, toujours assurée par savoureux automate Reverso:

"Dans cette période Sovkov et tandis que 2009 est alloué comme le grand vin assaisonné, tout le Bordosskie rumeurs optimistes. Dans quelle mesure les Chinois pourraient forcer des profits dans la masse et vraiment au roussissement des prix...

Dans ce contexte, probablement non inutile pour rappeler
au secteur Bordosskaya peu de modesties.

Le journaliste Vineux, mais aussi et l'historien, Sébastien Durand-Viel a publié sur la belle colonne Eccevino la chronique sur l'occurrence de fautes assaisonnées Girondist des vignobles. Est là-dedans l'extraction :

1750, Maréchal Richelieu, gouverneur l'Aquitaine, en réalité description adoucie avec roi Louis XV : "tous ont toujours, dans Médoc et Bazadois, deux ou trois types le peuple de fautes rouges Bordeaux, dont ils font gasconades, pour mourir, pour rire. Ce non très généreusement, non très fortement, mais n'est le bouquet non mal et ensuite je ne connais pas, que le type de mordre sombre et lâche qui n'est pas désagréable."

Naturellement, de l'eau qui a coulé sous le pont Bordeaux..."

 

Et je reste, admirable lecteur de ce modeste blog, votre délicieusement dévoué...

12:53 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

La même chose en Russe (ou presque)

Je ne résiste pas au plaisir de publier le post précédent en russe. Ou en tout cas, dans ce qui passe pour du russe pour le traducteur automatique Reverso.

S'il y a des Russophones dans l'assistance, je les remercie de m'éclairer sur ce point.

Prochaine étape: le journaliste automatique...

В этом периоде Совков, и в то время как 2009 выделен как большое выдержанное вино, все Бордосские шелесты оптимистичных слухов. Насколько Китайцы прибыли в массе и мог бы действительно заставить палить цены (призы)...

В этом контексте, возможно не бесполезно призывать обратно (напомнить) Бордосскую область немного из скромности.

Журналист Vinous, но также и историк, Sébastien Durand-Viel изданный на Eccevino красивая колонка (хроника) на появлении выдержанных вин Girondist (виноградники). В есть извлечение:

1750, маршал Richelieu, губернатор Aquitaine, фактически описание, смягченное с королем Луи XV: «они все еще имеют, в Médoc и Bazadois, двух или трех видах (разновидность) красных людей вин Бордо, из которого делают gasconades, чтобы умирать, чтобы смеяться. Это не не очень щедро ни очень сильно, но имеется букет не плохо, и затем я не знаю, который вид кусающего темный и трусливый который (кто) не неприятен. «Естественно, некоторая вода,  лившаяся под мостом (палуба) Бордо, и некоторого вина в насосах. Но не случается с нами, даже сегодня, думать, что наш друг Борделайс делает Gasconades?

12:47 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |