01 septembre 2010

La robe et le vin

Sous l'égide de l'Institut des sciences de la vigne et du vin, les deux centres de recherche de l'université Montesquieu-Bordeaux IV, le Centre aquitain d'histoire du droit et le Centre d'étude et de recherche en droit des affaires et des contrats consacrent un ouvrage au droit viticole, sous le joli titre "La Robe et le Vin".

Couv Robe & Vin.jpgLa robe et le vin

La première partie nous entraîne au cœur des politiques de régulation du marché, sous leurs aspects historiques, mais également sous le prisme des réformes les plus récentes. Sont traités successivement: l’arrachage, de Domitien au droit contemporain; les parlementaires, le mouillage et le vinage des vins; la nouvelle régulation communautaire du marché vitivinicole.
La seconde partie est consacrée à la sélection et l’identification des vins. Des sujets essentiels pour toute entreprise vitivinicole sont présentés comme les aspects juridiques de la dégustation d’agrément des vins à indication géographique, les heurs et malheurs des classements en Bordelais (de 1855 au classement de Saint-Émilion), la nouvelle classification et l’étiquetage des vins, et enfin l’actualité des marques viticoles.
La dernière partie concerne l’entreprise viticole. Dans un esprit dynamique sont traités les modes d’exploitation en viticulture, la transmission de l’entreprise vitivinicole, et sur fond de crise, le traitement des difficultés des entreprises de la filière.
Les professionnels du secteur vitivinicole trouveront ainsi dans cet ouvrage les informations les plus pertinentes, fruits des recherches les plus récentes en matière de droit.

 

Aux Editions Féret

07:17 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Tags : droit, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

25 août 2010

Les caves, un nouveau créneau pour l'architecture moderne

On n'a jamais tant vu de nouvelles caves sortir de terre. Et dans la plupart des cas, le style est percutant: prenez Château Faugères, à Bordeaux. Petra, en Toscane. Thunevin-Calvet, à Maury. Ou encore la pléiade de caves autrichiennes décrites dans le livre "Wein Architektur".

2c2x8021.jpgChâteau Faugères

On peut discuter l'intégration au site, mais certainement pas l'originalité de ces grands navires de pierre et de métal.

Est-ce nécessaire? Toute question esthétique mise à part, certainement!

Car quand les vignes sont jeunes, et que le domaine doit encore faire leurs preuves, ou bien quand le nouveau propriétaire veut imprimer sa marque, rien ne vaut le choc des photos - pardon, de l'art.

Cela s'appelle vendre avec son temps. Et notez bien que dans certains cas, cela ne veut pas dire que le vin ne soit  pas intéressant.

00:55 Écrit par Hervé Lalau dans Autriche, Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (2) | | | |