13 avril 2011

Primeurs et usure

Ce matin, je vous parlais du Pape. Ce qui m'amène à me poser une question de droit canon: les Grands Crus Classés de Bordeaux pratiquent-ils l'usure?

En fixant des prix très élevés pour des vins dont ils connaissent pas exactement le prix de revient, contreviennent-ils aux règles de l'Eglise catholique, qui, rappelons-le, condamne à la fois la prise d'intérêt sur le prêt d'argent et les contrats d'achats de récolte "sur pied" rédigés à l'avance, qui reviennent à spéculer.

Si je m'inquiète pour ces crus, c'est que bon nombre d'entre eux portent des noms à connotation très religieuse; Pape Clément (qui vient juste de dégainer son tarif), L'Angelus, L'Evangile, Petrus...

Mais l'interdiction vaut-elle pour les ventes effectuées à des non-catholiques? Ou au travers d'intermédiaires non-catholiques? Je saurais gré à mes lecteurs bien versés dans ces arcanes d'éclairer ma lanterne.

En attendant, messieurs les propriétaires, faites toujours une petite prière, on ne sait jamais...

11:35 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Tags : religion, vin, vignoble | Lien permanent | Commentaires (3) | | | |

12 avril 2011

La tradition des Primeurs

A propos des Primeurs de Bordeaux, quelque peu contestés cette année, même en interne, sur le principe, sur les dates, sur la représentativité des échantillons, etc... voici ce que vient de déclarer Hubert de Boüard de Laforest, (Château Angelus): «C'est une tradition à Bordeaux, le monde entier nous envie cette façon de travailler».

D'accord, mais la tradition vaut-elle encore quand tout change autour d'elle, le poids de l'Asie, des collectionneurs et des spéculateurs, le réchauffement climatique, le mode d'élevage, le calendrier commercial qui coince les primeurs entre les grands salons?

17:17 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Tags : vin, vignoble, bordeaux, primeurs | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |