15 avril 2011

Pavie 2010 aux Primeurs de Bordeaux

Le journaliste belge Herwig Van Hove "allume" château Pavie 2010, dégusté aux primeurs, en ces termes non voilés:  «on assiste ici à l’illustration du drame de ce millésime: à vouloir trop prendre de tout, surmaturité, extraction, concentration, on finit par avoir tout en trop, couleurs, tannins, alcool…».

Pavie.jpgChâteau Pavie 2000 (bouteille vide)

Moi qui n'y étais pas, moi qui n'ai jamais visité Pavie, moi qui n'ai jamais échangé que trois mots avec M. Perse, mais qui ai bu son 2000 l'an dernier à Saint Emilion, je me dois tout de même de rappeller.... que ce ne serait pas la première fois que Pavie se goûte mal aux Primeurs, pour revenir par la grande porte ensuite. On pense au 2000 et au 2003, notamment... Demandez à Jancis Robinson.

Tiens, en parlant d'Anglais, le panel de Decanter a donné à Pavie la note de 18/20, ce qui n'est tout de même pas mal, même si ce même panel se dit "divisé".

Ah, que cet exercice des Primeurs est délicat... voire acrobatique... voire inutile.

15:00 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |

14 avril 2011

A la Jurade de Saint Emilion

Hubert de Boüard (Château l'Angélus) succède à Jacques Bertrand comme Premier Jurat de la Jurade de Saint Emilion.

Gloria, comme on dit là-bas. C'est que je suis membre - Prud'homme, pour être précis, depuis 2009.

00:23 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux | Lien permanent | Commentaires (0) | | | |