01 janvier 2016

Bernard Burtschy s'engage!

Dans sa sélection de vin de fêtes, le Monsieur Vins du Figaro n'a pas eu peur de déplaire aux institutions; mais comme disait Beaumarchais, "Sans la liberté de blâmer...".

Voila ce qu'il écrit à propos du Château Croque Michotte:

Château Croque-Michotte, Saint-Emilion Grand cru 2007

Ce château est un des rares recalés du classement de Saint-Emilion 2012. Pourtant, dans ce millésime qui n’est pas le plus grand du monde, il a su produire un vin élégant et raffiné, probablement trop élégant pour la commission de classement. De quoi lancer la discussion pour la soirée entière. Et en plus, il est certifié bio, ce qui n’a pas dû plaire non plus.

Prix : 25 €, départ château

Un seul mot, Bernard: "Bravo". Moi qui en son temps, ai défendu un autre pariah de Saint Emilion, à savoir Guadet (et continuerai à le faire tant que les vins sont bons), je ne peux qu'approuver.

09:40 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (5) | | | |

21 décembre 2015

Saint Emilion: le classement de 2012 validé par le tribunal administratif

Le tribunal administratif de Bordeaux a finalement validé le "nouveau" classement des vins de Saint-Émilion promulgué en 2012. Les réclamations déposées par trois des châteaux non retenus dans le classement, Croque Michotte, Corbin Michotte et La Tour du Pin Figeac, ont été rejetées en bloc, le tribunal n'ayant confirmé aucune des irrégularités dans la procédure avancées par les plaignants.

Deux d'entre eux comptent cependant faire appel.

 

00:45 Écrit par Hervé Lalau dans Bordeaux, France | Lien permanent | Commentaires (9) | | | |